Migrants : des ONG obligées de suspendre les sauvetages en mer

14 Août, 2017, 01:23 | Auteur: Thibaud Popelin
  • MSF SUSPEND SES OPÉRATIONS DE SAUVETAGE EN MÉDITERRANÉEMSF SUSPEND SES OPÉRATIONS DE SAUVETAGE EN MÉDITERRANÉE

Son accès est interdit aux navires étrangers afin d'en éloigner les ONG, que Tripoli accuse de collusion avec les réseaux de passeurs.

A bord de l'Aquarius - navire de 68 mètres affrété par la section d'Amsterdam de Médecins sans frontières et SOS Méditerranée - l'équipage scrutait en vain dimanche l'horizon avec des jumelles, selon un journaliste AFP à bord. Pas l'ombre d'une embarcation de migrants depuis une semaine et aucun autre bateau humanitaire sur zone dimanche.

Mais dimanche, l'ONG allemande Sea Eye a annoncé à son tour une suspension de ses opérations, une décision prise "le coeur lourd" en raison d'une "menace explicite aux ONG privées".

"Nous laissons un vide mortel en Méditerranée", a regretté le fondateur de Sea Eye, Michael Buschheuer, en calculant que son organisation avait sauvé environ 12.000 personnes en Méditerranée depuis avril 2016. A ses distances habituelles: 15 à 18 milles des côtes le jour - suffisamment près pour distinguer le relief libyen depuis le bateau -, 30 à 35 milles la nuit pour éviter les filets des pêcheurs. En revanche, le Golfo Azzurro de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms se préparait à repartir "dans les prochaines heures" pour la zone des secours après un ravitaillement à Malte.

Pour lui, la moindre présence des ONG, accusées par leurs détracteurs d'être devenues des "taxis" de migrants, est plutôt positive.

Montée vertigineuse pour Denis Shapovalov — Classement de l'ATP
Bénéficiaire d'une invitation des organisateurs, Shapovalov a poursuivi son beau parcours à Montréal . Il sera opposé à Alexander Zverev ou Kevin Anderson pour une place en finale de la Coupe Rogers 2017.

"Dans ces conditions, notre mission de sauvetage n'est plus possible".

Et selon lui, "les enquêtes de quelques procureurs siciliens ont créé le contexte +culturel+ approprié pour obtenir le code des ONG". Rome, soutenue par l'UE, vient de négocier avec les ONG un code de conduite exigeant transparence et coopération avec les autorités, signé désormais par la quasi-totalité des organisations.

Quatre personnes au total ont été citées dans cette enquête: deux commandants, un membre d'équipage, ainsi qu'un prêtre érythréen très actif dans l'aide aux migrants.

En apprenant la nouvelle, le mouvement français Génération identitaire, qui avait lancé l'opération Defend Europe visant à "bloquer le travail des bateaux des ONG au départ des ports européens", a félicité MSF pour sa décision, lit-on sur le site des jeunes identitaires européens.

Recommande: