Une grande campagne prévue pour le mois de septembre — Cancer de l'enfant

01 Septembre, 2017, 12:25 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Paris: un père en lutte contre le cancer des enfants Paris: un père en lutte contre le cancer des enfants

Le mois de septembre est dédié à la lutte contre les cancers pédiatriques, et la Fondation Gustave Roussy, le plus grand centre de lutte contre le cancer d'Europe, lance une grande campagne. Chaque année en France, 1 700 nouveaux cas sont diagnostiqués chez les enfants, et 500 enfants et adolescents y succombent. Malgré les progrès de la recherche, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez les enfants de plus d'un an. L'Institut appelle chacun à se mobiliser contre le cancer de l'enfant et à être #ORduCommun! La nuit, en lieu et place du bleu, l'édifice s'habillera d'un éclairage doré, une initiative qui sera partagée par la tour D1 de la Défense. L'hôpital Gustave-Roussy ornera aussi sa façade située du côté de l'autoroute A6 du visuel.

Grâce aux partenariats avec Clear Channel et Insert, cette campagne sera également déclinée et affichée dans la rue, le métro et les centres commerciaux de la France entière. Big Fernand reversera 3€ sur chaque BIG formule achetée entre le 7 et le 10 septembre prochain dans ses 36 ateliers. Le deuxième enfant de Frédéric Lemos - président de la campagne - aurait 13 ans aujourd'hui. "Il a toujours été d'une force admirable".

Les mots guérir et cancer ne sont pas encore systématiquement associés. Il a succombé à l'âge de 10 ans.

Dans la continuité — Nouveau Dacia Duster
Le Duster garde son image de baroudeur avec un sérieux rafraichissement qui le rend encore plus séduisant. Changer sans trop changer, c'est toute la philosophie qui semble entourer ce nouveau Duster .

Pour les 20 % d'enfants en échec de traitement, la recherche demeure le seul recours.

La mission de cette campagne est de collecter, d'ici à 2020, 10 millions d'euros. Aussi, Gustave-Roussy souhaite, sur les 10 millions d'euros collectés, affecter 4 millions à la recherche en immunologie " pour comprendre comment les cancers pédiatriques échappent au système immunitaire afin de développer des immunothérapies spécifiques et efficaces chez l'enfant et pour que les enfants puissent eux aussi bénéficier de la révolution de ces traitements ". Les 2 millions restants serviront à " comprendre, dépister et prévenir les complications tardives des traitements donnés pendant l'enfance ".

Recommande: