Instagram : fuite des données de 6 millions de comptes

06 Septembre, 2017, 20:01 | Auteur: Emma Bardin
  • Instagram : piratage de plus de 6 millions de comptes utilisateur

Un autre groupe de pirates va même plus loin en indiquant détenir les coordonnées personnelles (nom, prénom, numéro de téléphone et adresse mail) de plus de 200 millions de comptes!

Instagram vient de connaître un piratage massif, qui pourrait avoir touché plusieurs millions d'utilisateurs, dont les mails et téléphones sont à vendre, en bitcoin, sur le Net.

Petit retour en arrière: le 30 aout dernier, Instagram annonçait que certains comptes appartenant à des célébrités avaient fait l'objet d'accès suspects permettant la consultation de certains éléments sensibles notamment au niveau des adresses email et des numéros de téléphone. La chanteuse Selena Gomez a d'ailleurs été la première victime de ce piratage puisque les hackers ont réussi à prendre contrôle de son compte et à poster des photos de Justine Bieber.

Dès lors, comment faire pour protéger votre compte Instagram?

Les données de plus de 6 millions de profils vendues sur Internet Les pirates semblent avoir utilisé une faille qui a été repérée par Kaspersky Lab: celle-ci est présente dans une version ancienne de l'application Instagram lancée en 2016.

Budget 2018: le gouvernement tente de ménager les collectivités locales
Les dotations de l'État aux collectivités locales ne baisseront pas en 2018, a annoncé, ce mardi, Christophe Castaner . La clause reposait sur une baisse de leurs dépenses de fonctionnement.

Au départ, Instagram avait annoncé que le piratage dont la plateforme a été victime la semaine passée concernait essentiellement les comptes d'un certain nombre de personnalités, telles que Beyoncé, Leonardo Di Caprio ou Neymar Jr.

Difficile pour Instagram de connaitre l'origine du bug vu que les hackers "ont utilisé la fonction de réinitialisation du mot de passe et intercepté la requête en utilisant un proxy web " selon Kaspersky.

Le spécialiste en cybersécurité Troy Hunt a personnellement étudié ce fichier et a indiqué dans un premier temps: " Ma conclusion, c'est qu'on ne trouve rien qui désavoue les données. "Il est possible que ces données [les informations piratées] aient été compilées depuis d'autres sources, mais tout laisse penser qu'elles sont authentiques", confie-t-il au site américain. Ces données ont de toute évidence été volées au préalable par des hackers qui revendaient le fruit de leurs recherches pour une dizaine de dollars, d'après The Daily Beast.

Obligé de changer de mail et de numéro de téléphone? Au final, les données personnelles de 6 millions d'utilisateurs seraient aujourd'hui dans la nature.

Recommande: