La BCE abaisse ses prévisions d'inflation pour 2018 et 2019 — Zone euro

07 Septembre, 2017, 18:20 | Auteur: Basile Toussaint
  • Wall Street

Vers 21H00 GMT (23H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,1918 dollar, contre 1,1912 dollar mardi vers 21H00 GMT. Le dollar baissait aussi face à la devise japonaise, à 108,92 yens contre 109,19 yens la veille.

Il a repris des forces après des nouvelles en provenance de Washington suggérant des avancées sur le budget.

La démission mercredi après-midi du vice-président de la Fed, Stanley Fischer, s'est ajoutée aux incertitudes des cambistes.

Les échanges restaient toutefois mercredi dans une fourchette limitée à la veille de l'évènement de la semaine, la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

Cette éventualité a encore été renforcée par la révision en baisse par les équipes de la BCE de leurs projections d'inflation pour l'année prochaine et 2019, en grande partie en raison de l'appréciation de l'euro qui a gagné 13% contre le dollar depuis le début de l'année, porté notamment par la solidité de la reprise économique au sein de la zone euro.

Irma: au moins "six morts" et de nombreux dégâts
Du fait des difficultés de communication, il est " impossible à l'heure actuelle d'avoir une vue complète de la situation". Steeve Prudent, journaliste à Guadeloupe 1ère , est l'un des rares journalistes présents sur l'île de Saint-Martin.

Il avait déjà franchi brièvement le seuil symbolique de 1,20 dollar le 29 août après un tir de missile nord-coréen, revenant alors au plus haut depuis janvier 2015. "La montée de l'euro semble avoir besoin d'une période de pause pour se consolider", a prévenu à ce sujet Kit Juckes de Société Générale. En 2019, le taux d'inflation n'atteindrait plus que 1,5% contre 1,6% prévu en juin.

"La réaction importante du marché correspond à la surprise provoquée par le relèvement, la majorité des participants s'attendant plutôt à un geste en octobre", a souligné Eric Viloria, de Wells Fargo. Mais il faut tenir compte de l'impact du cyclone Harvey qui a mis des millions de texans au chômage technique et gelé les embauches dans le Sud des Etats Unis.Dans l'immédiat, l'euro prend 0,6% face au dollar à 1,2005, tandis que le baril de Brent s'adjuge 0,6% à 54,5 dollars.Enfin, concernant les valeurs, Wendel, lanterne rouge du SBF 120, dévisse de près de 3% sur fond d'ANR un peu décevant au premier semestre et surtout de l'annonce du départ de président du directoire Frédéric Lemoine, à la tête du groupe depuis près de 9 ans.

La devise suisse reculait face à l'euro, à 1,1399 franc suisse pour un euro et face au billet vert, à 0,9564 franc suisse pour un dollar. La devise chinoise valait 6,4903 yuans, contre 6,5242 yuans pour un dollar mercredi vers 15H25 GMT.

L'once d'or valait 1.337,85 dollars au fixing du soir, contre 1.335,55 dollars au fixing de mardi soir.

Recommande: