Paris propose 34 Rafale à la Belgique pour remplacer ses F-16

07 Septembre, 2017, 20:36 | Auteur: Basile Toussaint
  • Des Rafales à la place des F-16 Paris fait une proposition constructive à Bruxelles                AFP 2017 Anne Christine Poujoulat

A Tallinn en Estonie, en marge de la réunion informelle des ministres de la défense de l'Union Européenne, la Ministre des Armées Florence Parly a annoncé jeudi 7 septembre que la France ferait une offre d'avions de combat Rafale à la Belgique. En mars dernier, le royaume belge avait lancé une procédure d'achat de 34 appareils pour remplacer ses F-16 américains à l'horizon 2023-2028.

Dassault, qui forme le Groupement d'intérêt économique (GIE) Rafale avec les sociétés Snecma et Thales, a mis en avant, dans un communiqué, le "volet industriel ambitieux" qu'il propose comme partie intégrante de la large coopération interétatique franco-belge autour du Rafale. Mais elle va déposer une offre " de gouvernement à gouvernement", comme celui conclu avec l'Inde. Le ministre français des Armées et le constructeur Dassault, joints par l'AFP, se sont refusés à tout commentaire.

L'agresseur de NKM condamné à 3 mois avec sursis
NKM, déséquilibrée, avait chuté au sol et perdu connaissance durant plusieurs minutes, sous une forte chaleur. Pour le moment, Vincent Debraize n'a pas déclaré s'il souhaitait faire appel de cette condamnation.

Boeing et Saab (Gripen) avaient déjà jeté le gant, il ne restera donc que deux avions en lice pour l'appel d'offres de la Belgique (dont le délai se termine ce soir): le F-35 américain (qui a la préférence de l'armée de l'air belge) et l'Eurofighter/Typhoon (défendu par les Britanniques).

Recommande: