Guillermo del Toro remporte le Lion d'or — Mostra de Venise

10 Septembre, 2017, 21:37 | Auteur: Lea Montgomery
  • Guillermo del Toro

La 74e Mostra de Venise a attribué samedi soir le Lion d'or du meilleur film à "The Shape of Water" du réalisateur mexicain Guillermo del Toro, poétique conte fantasmagorique et ode à la différence, le coup de coeur des festivaliers. "C'est possible", a-t-il martelé en recevant samedi soir son prix des mains de la présidente du jury, l'actrice américaine Annette Bening.

Huit ans après avoir obtenu le Lion d'or pour Lebanon, l'Israélien Samuel Maoz repart avec un Grand Prix du jury largement mérité pour Foxtrot. Enfin, l'excellent Charlie Plummer, Prix du meilleur espoir, imprime une fragile intensité à Lean on Pete, récit d'adolescence lumineux et douloureux à la fois. La surprise est venue du jeune réalisateur français Xavier Legrand qui a fondu en larmes en engrangeant deux prix, celui de la meilleure première oeuvre et le Lion d'argent de la meilleure mise en scène pour "Jusqu'à la garde". Quant à l'enfant, il va tout faire pour empêcher ses parents de se croiser.

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) vainqueur en MotoGP
Le poleman Maverick Viñales place sa Yamaha au 7ème rang devant la Ducati d'Andrea Dovizioso, leader du classement provisoire. Son coéquipier, Dani Pedrosa, n'a de son côté pas pu éviter le high side, heureusement sans se blesser (vidéos ci-dessous).

La suite du palmarès est peu ou prou conforme aux attentes: Prix du meilleur scénario, Three Billboards outside Ebbing, Missouri, du Britannique Michael McDonagh, dresse le portrait inspiré et admirablement ciselé d'une petite bourgade de l'Amérique profonde; quant à Sweet Country, de Warwick Thornton, Prix spécial du jury, il adopte avec bonheur la forme d'un western immersif pour questionner le passé (et le présent) de l'Australie dans un pur élan de cinéma. Côté masculin, c'est Kamel El Basha qui voit son rôle récompensé dans L'insulte, qui présente un procès entre un libanais et un palestinien pour une peccadille prenant rapidement une dimension nationale. Et, en ce sens, bien dans la tonalité de cette Mostra.

Recommande: