La thèse du "meurtre en famille" privilégiée — Affaire Grégory

10 Septembre, 2017, 15:17 | Auteur: Armand Coulomb
  • Petit Grégory: les gendarmes affirment que Bernard Laroche est l'auteur de l'enlèvement de l'enfant

Alors que la justice et les gendarmes ont repris à zéro l'enquête sur cette affaire depuis une dizaine d'années, un rapport de 48 pages du 10 mai 2017 des experts...

Le petit Grégory Villemin, retrouvé noyé dans une rivière des Vosges le 16 octobre 1984, a été enlevé par Bernard Laroche et Murielle Bolle avant d'être tué par d'autres membres de sa famille, selon les enquêteurs, dont Le Journal du dimanche dévoile un rapport.

A lire aussi: Le mystère de l'affaire du petit Grégory sera-t-il enfin percé? Ils pensent également que c'est une deuxième équipe qui a tué l'enfant.

Les auteurs du rapport s'appuient "sur de nouveaux recoupements et sur des témoignages oubliés, exhumés du dossier judiciaire", selon l'hebdodmaire.

Pour arriver à de telles conclusions, les gendarmes se sont notamment appuyés sur le témoignage "de l'amant d'une fermière de Lépanges (ville où le petit garçon avait été enlevé, ndlr), qui a certifié avoir vu Laroche 'et une rouquine' (Murielle Bolle a les cheveux roux, ndlr) s'approcher de chez les Villemin l'après-midi du crime".

Festival de Deauville. Découvrez le palmarès de cette 43e édition
Le Prix du jury du festival a été partagé par " A ghost story " de David Lowery et " Brooklyn Yiddish " de Joshua Z. Prix de la révélation: A ghost story de David Lowery.

Marcel et Jacqueline Jacob, ont été mis en examen le 16 juin pour enlèvement et séquestration de mineur suivis de mort avant d'être remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire.

Âgée de 48 ans, Murielle Bolle a été mise en examen le 29 juin pour enlèvement suivi de mort et placée en détention provisoire. Au moment des faits, elle avait accusé son beau-frère du rapt du petit Grégory, avant de se rétracter.

Le rapport des enquêteurs émet alors un nouveau scénario dans l'Affaire Grégory. "Mais plusieurs éléments tendent à faire douter de la culpabilité du duo formé par Bernard Laroche et Murielle Bolle concernant l'assassinat", écrivent les gendarmes, qui considèrent que "Bernard Laroche et Murielle Bolle n'ont été que les maillons d'un plan plus global", allant jusqu'à envisager une "manipulation de Laroche'".

Mais qui a agi lors du deuxième acte qui s'est conclu par la mort de Grégory? C'est la conclusion d'un rapport d'experts du département sciences de l'analyse criminelle, auquel le Journal du dimanche a eu accès.

Recommande: