Il manque 484 euros par mois aux Français pour vivre confortablement

11 Septembre, 2017, 19:52 | Auteur: Basile Toussaint
  • EcoQuick									
					
								55 %			
				55% des Français pensent que le quinquennat d'Emmanuel Macron ne sera
pas nécessairement favorable à leur projet

Selon le baromètre Cofidis/CSA, un Français sur deux estime aussi que son pouvoir d'achat va augmenter dans l'année.

Plus d'un Français sur 2 (51 %) estime que son pouvoir d'achat va augmenter ou se stabiliser au cours des 12 prochains mois. Là encore, ce montant est en hausse, de 20 euros, par rapport à l'an passé.

Pour un Français sur deux, le pouvoir d'achat est resté stable ou il a augmenté. Les jeunes se montrent particulièrement confiants: 33% des 18-24 ans tablent sur une augmentation rapide de leur pouvoir d'achat. À l'autre bout du spectre, près de 8 Français de plus de 65 ans craignent de voir leur pouvoir d'achat reculer.

SFR Sport récupère l'Euroleague et l'Eurocup
Le bouquet permettra de suivre chaque semaine la douzaine de stars de l'Equipe de France évoluant dans les plus grands clubs Européens (Nando de Colo à Moscou, Thomas Heurtel à Barcelone, Antoine Diot à Valence, Kim Tillie à l'Olympiakos, .).

Conséquence logique de ce regain d'optimisme, 64% des Français projettent de se lancer dans un projet nécessitant des dépenses importantes dans les prochains mois.

Étude réalisée par questionnaire auto-administré du 10 au 12 juillet 2017 auprès d'un échantillon de 1006 Français représentatifs de la population française, âgés de 18 ans et plus, constitué avec la méthode des quotas. "Cependant, il est soumis à des intérêts (agios), dont on occulte souvent l'existence", explique Céline François, directrice du marketing de Cofidis. "Cette hausse en 2017 interpelle par rapport à une relative stabilité observée de 2014 à 2016 (465 euros en moyenne)". "Mais cela n'empêche pas les Français de se projeter". 30% déclarent boucler "tout juste" leur budget et 26% déclarent rencontrer des difficultés financières récurrentes. 45 % des Français déclarent ainsi vivre mal. Parmi eux, 31 % pensent vivre de plus en plus mal, 9 % estiment qu'ils basculent dans la pauvreté et 5 % affirment y être d'ores et déjà. Avant d'expliciter: "Ce nouvel élan, ces envies de projets, peuvent expliquer paradoxalement cette hausse du montant moyen qui manque chaque mois aux Français pour vivre confortablement". Et 44% se trouvent "dans le rouge" au moins une fois par an. La pratique du découvert bancaire devient monnaie courante: avec 394 € de découvert en moyenne (contre 361 € en 2016), jamais le montant moyen du découvert n'a été aussi haut.

Recommande: