"J'ai trouvé ça ignoble de rouvrir le Bataclan" — Nicolas Sirkis

11 Septembre, 2017, 17:43 | Auteur: Armand Coulomb
  • Musique: Indochine un nouvel album hors limitesPlus

"C'est plutôt un lieu de respect et de mémoire", estime le leader d'Indochine.

Le treizième album d'Indochine, 13, sort vendredi 8 septembre. Mais en marge de la promotion du nouvel album d'Indochine, baptisé 13 et disponible dès vendredi, Nicolas Sirkis s'est exprimé sur le sujet, ne cachant pas son incompréhension sur le choix de rouvrir la salle de spectacle parisienne, touchée par les attentats du 13-Novembre et dans laquelle 90 personnes avaient trouvé la mort. "Qu'il soit attendu comme ça, c'est irrationnel".

Sur ce sujet sensible, le leader du groupe de rock est catégorique: il ne rejouera jamais au Bataclan et n'y retournera pas non plus pour assister un concert. J'ai trouvé ça ignoble de rouvrir cette salle, poursuit Nicolas Sirkis.

Cazorla could return after Christmas — Wenger
Midfielder Santi Cazorla has returned to light running for the first time since having surgery on his right ankle. The club is unrecognisable to the one that used to be envied for how it conducted its business.

Et il ajoute: "On a perdu des gens que l'on connaissait là-bas. Je suis pour en faire un sanctuaire, un monument".

" Quelques jours après, il y a eu un lobbying des producteurs de spectacles tous réunis en conférence de presse alors qu'ils se détestent tous. Mais là, ils étaient unis pour dire: 'Il faut que l'Etat nous aide.' J'ai trouvé ça abject". Avant d'ajouter: "Je n'ai aucune légitimité à le dire, si ce n'est mon opinion et je l'assume". Des tubes, des concerts dans des stades remplis, une communauté de fans de plusieurs générations, le groupe de Nicola Sirkis continue de susciter "l'Indochinemania" depuis plus de 35 ans.

Recommande: