La Chine va interdire la vente de voitures à essence et diesel

11 Septembre, 2017, 13:01 | Auteur: Basile Toussaint
  • La Chine pourrait bien interdire définitivement la vente de voitures à énergies fossiles

Les autorités ne donnent pas de date encore, ce qui n'est pas le cas de la France et du Royaume-Uni qui veulent cesser la vente de voitures diesel ou à essence d'ici 2040.

Xin Guobin, le vice-ministre de l'Industrie et de la Technologie, a annoncé le 9 septembre que les organismes de réglementation gouvernementaux ont d'ores et déjà commencé à mettre en place un planning de suppression progressive des moteurs thermiques.

"De telles mesures vont conduire à de profonds changements dans l'environnement de l'industrie automobile en Chine", a insisté M. Xin devant un forum automobile à Tianjin (est), selon des extraits de son discours rapportés par les médias d'Etat.

D'après Bloomberg, le gouvernement chinois serait sur le point d'interdire la vente de véhicules à énergies fossiles.

IPhone 8 : le face à face avec ses ancêtres en images
D'après des rumeurs, les deux nouveaux iPhones comportent une façade arrière en verre et une recharge inductive sans fil. Une telle fuite à grande échelle va-t-elle faire perdre son pouvoir de surprendre le public au lancement de mardi?

Récemment, les Allemands, avec leur Chancelière en tête, faisaient savoir qu'ils avaient calmé les ardeurs des Chinois à vouloir révolutionner leur marché automobile, immense de 28 millions de véhicules vendus en 2016. Sur ce total, les voitures propres représentent 1,7 %. À présent, il s'agit de forcer la main des constructeurs.

Il s'agirait d'un système complexe où chaque véhicule vendu représenterait un certain nombre de crédits, plus généreux pour les voitures électriques.

La Chine, premier marché automobile mondial, veut inciter les constructeurs locaux à booster le développement des voitures à énergies propres.

Recommande: