Ouragan Irma : Miami sous les eaux, les images chocs (vidéo)

11 Septembre, 2017, 16:26 | Auteur: Armand Coulomb
  • Irma: anatomie d'un ouragan à la puissance et à la durée records

A 06H00 GMT, l'ouragan, qui a tué dans sa course depuis mercredi au moins 30 personnes, dont 27 dans les Caraïbes et 3 en Floride, est revenu en catégorie 1 sur une échelle de 5 avec des vents à 135 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) américain.

Sur la côte ouest de la Floride, les personnes évacuées attendaient dans l'angoisse l'arrivée de cette dépression de la taille du Texas. La ville de Miami était ainsi l'une des villes les plus menacées.

Les autorités craignent une montée spectaculaire des eaux de près de cinq mètres sur la côte du Golfe du Mexique et des des inondations catastrophiques.

Des ordres d'évacuation avaient été donnés pour la base aérienne de MacDill, quartier général du commandement central américain au Moyen-Orient (Centcom), située à Tampa que l'ouragan devrait frôler ou frapper tôt lundi. Plus de trois millions et demi de foyers avaient alors été privés d'électricité, parfois pendant des semaines.

Selon le dernier bilan provisoire, l'ouragan Irma a fait 25 morts: 10 dans les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, 6 dans les territoires d'outre-mer britanniques, 4 dans les îles Vierges américaines, 2 à Porto Rico, 2 dans la partie néerlandaise de Saint-Martin et un à Barbuda. A Orlando, le centre spatial Kennedy était fermé.

La Chine va interdire la vente de voitures à essence et diesel
D'après Bloomberg , le gouvernement chinois serait sur le point d'interdire la vente de véhicules à énergies fossiles. Xin devant un forum automobile à Tianjin (est), selon des extraits de son discours rapportés par les médias d'Etat.

Depuis sa fenêtre au deuxième étage d'un petit bâtiment de Key Haven, à la pointe de l'archipel, Maggie Howes, a décrit une tempête d'une violence inouïe: "les bateaux sont littéralement arrachés, les palmiers sont couchés sur le sol". La Havane, où vivent deux millions d'habitants, a été placée en "alerte" cyclonique face au risque d'inondations.

Un sort similaire attend maintenant une bonne partie de la Floride. "Les rafales de vent étaient très fortes, ce n'est qu'aujourd'hui, à la lumière du jour, que nous avons pu faire le point (.) Il y a pas mal de dégâts", a déclaré à l'AFP Yasel Vargas, cuisinier de 35 ans, interrogé devant sa maison dans la rue inondée de San Lazaro, dans la vieille ville. Les agglomérations ressemblent depuis samedi à des villes-fantômes.

Sur l'autoroute 75 le long de la côte ouest de la Floride, un flot ininterrompu de voitures filait samedi vers le nord emportant des réfugiés de dernière minute. Certains pourtant refusaient de partir, comme Scott Abraham, un agent immobilier qui compte rester avec sa femme et ses deux enfants dans son appartement, au 5e étage sur les sept que compte son immeuble.

Mais "je suis sûr qu'il y encore des gens qui restent, pensant pouvoir tenir bon face à la tempête", a observé dimanche le maire de Tampa, Bob Buckhorn, citant l'ancien boxeur Mike Tyson: "Tout le monde a un plan jusqu'à ce qu'ils prennent un direct au visage, eh bien on va bientôt en prendre un". Sur son passage samedi à Cuba, l'ouragan a provoqué de lourds dégâts matériels dont le coût n'a pas encore été révélé, sans faire de victime.

"C'est une tempête d'une énorme puissance destructrice, et je demande à tous ceux qui se trouvent sur le passage de la tempête de suivre toutes les consignes des responsables du gouvernement", a tweeté le président américain Donald Trump.

Recommande: