Commémoration du 16ème anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre — États-Unis

12 Septembre, 2017, 03:47 | Auteur: Armand Coulomb
  • New York: le 11 septembre un anniversaire sanglant

A Shanksville, en Pennsylvanie, le vice-président américain Mike Pence a participé à une cérémonie en hommage aux victimes du crash du vol 93, ainsi qu'à une minute de silence à 10H03 du matin, heure à laquelle l'avion détourné par les pirates s'est écrasé dans un terrain vague, vraisemblablement à l'initiative des passagers qui s'étaient rendu compte des objectifs des terroristes.

Après avoir longtemps affirmé, avant son élection, qu'il était favorable à un retrait des troupes américaines d'Afghanistan, Donald Trump a annoncé fin août qu'il entendait au contraire envoyer des soldats supplémentaires, sans toutefois avancer de chiffre.

Rappelons que le 11 septembre 2001, quatre avions de ligne avaient été détournés par des terroristes d'Al Qaïda et avaient percuté les deux tours du World Trade Center.

La France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne veulent taxer les GAFA
L'Etat français a décidé de faire appel de cette décision mais s'est également dit prêt à une transaction avec le groupe américain.

Peu avant la cérémonie du Pentagone, Donald et Melania Trump avaient observé une minute de silence sous un immense ciel bleu dans les jardins de la Maison Blanche. Au même moment, une minute de silence a également été observée en de très nombreux lieux à travers les Etats-Unis, en particulier à Ground Zero à New York, à l'issue de laquelle a débuté la lecture, par ordre alphabétique, du nom de toutes les victimes de ces attentats. Des milliers de personnes se sont réunies devant les deux immenses bassins noirs construits en lieu et place des tours jumelles, en présence du maire de New York Bill de Blasio et de son prédécesseur Michael Bloomberg.

L'Afrique paye un lourd tribut avec des attaques récurrentes et la montée de l'extrémisme.

Recommande: