Le Français Nicolas Decayeux sauve le site Whirlpool d'Amiens

12 Septembre, 2017, 20:35 | Auteur: Basile Toussaint
  • Whirlpool Amiens: accord avec Decayeux pour la réindustrialisation du site

Initié en juillet 2017, conclu en septembre...

Le candidat à la reprise du site, Nicolas Decayeux, rencontrait ce matin les représentants des salariés à l'occasion d'un comité d'entreprise extraordinaire. "Le projet de reprise de l'usine Whirlpool d'Amiens est officiellement scellé".

Whirlpool avait annoncé le 24 janvier la délocalisation de la production à Lodz, en Pologne, pour des raisons de rentabilité. Une première activité baptisée WN Full Time Service: activité industrielle propre de la société WN pour la fabrication de chargeurs pour véhicules électriques et de casiers intelligents réfrigérés destinés aux marchés de la santé, de l'alimentaire, de la restauration et de l'agriculture.

Nouvelle augmentation de l'emploi salarié en France au deuxième trimestre
Hors intérim, la progression de ce secteur ralentit avec (+0,4%) après +0,5% au premier trimestre, selon les données de l'Insee. Dans ce secteur, les créations sont de 46 400 emplois nets sur l'année, dont 22 300 dans le privé.

L'usine de Whirlpool accueillera également WN Open Factory, un site de production collaboratif pour les Tpe/Pme françaises des secteurs de l'équipement, de l'aménagement et du mobilier urbain. Et 100 personnes devraient être embauchées dans un premier temps.

Comme prévu au cours de l'été, c'est donc WN, entreprise française créée par l'entrepreneur local Nicolas Decayeux, qui va s'atteler à faire vivre à nouveau ces chaînes de montage. Cet accord devrait permettre de préserver 277 postes sur les 290 du site.

Recommande: