Loi Travail : pourquoi ils manifestent demain

12 Septembre, 2017, 14:10 | Auteur: Armand Coulomb
  • Ordonnances loi Travail : Medef-CGT, le débat choc

Il a également appelé à manifester le 23 septembre. De quoi réveiller les souvenirs du printemps 2016 et de sa succession de manifestations émaillées d'incidents violents.

Pour les syndicats, l'exercice relève de l'épreuve du feu. FO s'est désolidarisée de la CGT, alors que les deux organisations avaient présenté un front uni contre la loi El Khomri. La grande différence vient de Force ouvrière. Ce qui explique en grande partie pourquoi FO est descendue dans la rue. Lesquelles se saisissent du "12 " sans réserves ni illusions sur sa portée immédiate, mais pour riposter aux coups de force successifs de Mailly et de son bureau confédéral qui, ils en ont conscience, trahissent FO.

L'avantage pour le gouvernement est surtout symbolique.

Sur la forme, les récentes déclarations du président Macron sur les "fainéants" ou celles du secrétaire d'Etat Benjamin Griveaux sur les "névroses" et les "passions tristes" des partisans de Jean-Luc Mélenchon alimentent aussi la colère des opposants. Pour Emmanuel Macron, dont la cote de popularité a fortement chuté depuis son élection, la séquence n'est pas anodine après "un été difficile en matière de sondages", relève le politologue Jean-Daniel Lévy (Harris Interactive). " Il faut lutter contre l'idée que s'il y a du chômage, c'est à cause du Code du travail, indique Gérard Ré, secrétaire départemental CGT". Je l'assume, nous n'appellerons effectivement pas à manifester ce mardi. Le leader a fini en confirmant le prochain rendez-vous dans la rue, fixé au 21 septembre. Ce mardi, la CGT organise sa première manifestation contre les ordonnances réformant la loi travail.

Découvrez le casting complet de Danse avec les Stars 8 — Quotidien
L'ancien juré de La Nouvelle Star , Sinclair sera de la partie tout comme l'ancienne Miss France Elodie Gossuin . Un couple à la ville s'affrontera sur les planches: Hapsatou Sy et Vincent Cerutti .

La réforme du droit du travail n'est pas une surprise puisqu'elle a été annoncée par le candidat Macron pendant la campagne électorale.

De la même manière, nombreuses seront les bases de la CGT qui interviendront pour que leur confédération disent nettement et clairement: abrogation de la loi El Khomri - retrait des ordonnances. "Il y a une effervescence et un très fort mécontentement qui va même au-delà de la loi Travail", a-t-il dit dans une interview publiée dans Le Parisien samedi. Et les étudiants n'apprécient guère la baisse programmée de 5 € des aides personnalisées au logement (APL).

Idem dans l'énergie, où la CGT (syndicat majoritaire) et FO appellent à la mobilisation. En régions, certains TER seront affectés mais pas les TGV, précise la SNCF. Enfin du côté des transporteurs aériens, la grève des pilotes d'Air France se poursuit, même si leurs revendications sont différentes. Les métros devraient eux circuler normalement.

(1) La SNCF a démenti hier vouloir restreindre les bénéficiaires des billets gratuits ou à tarifs préférentiels accordés aux cheminots et leurs proches, mais la question d'une fiscalisation pour les bénéficiaires reste posée, selon une source syndicale.

Recommande: