Miss Texas attaque Donald Trump en direct

12 Septembre, 2017, 17:34 | Auteur: Armand Coulomb
  • Miss Texas 2017.- Capture d'écran Twitter

Qui pense encore que les Miss n'ont rien à dire? Dans sa biographie sur le site de Miss America, elle disait avoir "hâte de continuer à délivrer son message de respect et de convaincre les gens que nous pouvons vivre dans une société sans préjugés et dans laquelle tout le monde à sa place". En direct, Miss Texas devait répondre aux questions des membres du jury concernant la réaction de Donald Trump suite aux violences survenues en août à Charlottesville. "Y en avait-il? Répondez par oui ou par non et expliquez", lui a demandé Jess Cagle, le rédacteur en chef du magazine People.

"Donald Trump aurait dû faire une déclaration plus tôt". Très assurée, Margana Wood a répondu du tac au tac: "Je pense que le problème des suprématistes blancs... Je crois que le président Donald Trump aurait du l'admettre dès sa premier prise de parole, de façon à ce que l'on se sente en sécurité". "C'est le problème numéro 1 en ce moment".

Elle n'a peut-être pas été élue Miss America, mais elle peut être fière d'avoir déclaré tout haut son opinion sur la politique des Etats-Unis.

La désolation à la Havane après le passage de l'ouragan Irma — Cuba
Si les premiers bilans font état de dégâts matériels très importants, aucun décès n'a été recensé officiellement sur l'île. A Cuba, des milliers de personnes ont été évacués des littoraux vers l'intérieur des terres.

Quant à Cara Mund, elle n'était encore que Miss Dakota du Nord quand une autre membre du jury lui pose cette question: "Les États-Unis se sont retirés des accords de Paris sur le climat".

La jeune femme de 20 ans n'a eu besoin que de quinze secondes pour sa répartie.

Recommande: