35 morts dans l'épidémie de choléra dans le nord-est — Nigeria

13 Septembre, 2017, 03:43 | Auteur: Armand Coulomb
  • Abuja affirme avoir déjoué un important complot de Boko Haram

De récentes attaques indiquent que le pouvoir de nuisance de Boko Haram est toujours d'actualité.

D'après le porte- parole de l'Agence nationale de renseignement, le Department of State Services (DSS), les islamistes prévoyaient de mener des attaques dans plusieurs états notamment à Abuja, Kano, Kaduna, Niger, Bauchi, Yobe et Borno.

Trente-cinq personnes sont mortes du choléra dans le nord-est du Nigeria touché par une épidémie de la maladie infectieuse, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé de l'Etat du Borno dimanche.

Caisse de dépôts et de consignation : Macky nomme son frangin
Les fonds propres de la Cdc ont connu une hausse passant de 1,28 milliards de F Cfa en fin 2012, à 3,08 milliards en fin 2014. Je le remercie du fond du cœur pour cette marque de confiance".

Selon la DSS, il était aussi impliqué dans l'attaque contre la mosquée de Kano, en novembre 2014, qui a tué au moins 120 personnes. Des éléments de Boko Haram l'ont visé avec une grenade tirée au lance-roquette, tuant au moins sept personnes.

L'insurrection de Boko Haram a fait 20.000 morts et plus de 2, 5 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria. Il appartiendrait à la faction de Boko Haram dirigée par Abu Mus'ab al-Barnawi et reconnue par le groupe Etat islamique. Mardi dernier, Amnesty International, organisation de défense des droits de l'homme, déclarait que 400 civils en avaient été victimes, depuis le mois d'avril, au Nigeria et au Cameroun voisin.

Recommande: