Irma : pour Macron, le gouvernement "a répondu plusieurs jours avant" la crise

13 Septembre, 2017, 14:32 | Auteur: Armand Coulomb
  • Une femme passe devant des rayons vides dans un supermarché de Miami Beach en Floride, le 7 septembre 2017. 

"Les entrepreneurs de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy attendent du gouvernement des mesures économiques, fiscales et sociales fortes " ou ces îles " perdront leurs forces vives et se dépeupleront rapidement", a prévenu le vice-président du Medef, Thibault Lanxade.

A Saint-Martin et Saint-Barthélemy, le dernier bilan officiel fait également état de 247 blessés, dont sept en état d'urgence absolue.

Dans les centrales des deux îles, des groupes de production ont pu être redémarres mais la situation du sytème électrique demeure fragile. Une interdiction de circulation s'apparentant à un couvre-feu est en vigueur à Saint-Martin entre 19H00 et 07H00 jusqu'à mercredi. À l'aéroport de Grand-Case, dans la partie française de Saint-Martin, un ballet incessant d'hélicoptères et d'avions a repris. Ces abris sont destinés aux habitants " qui n'auraient pas d'hébergement ou ceux qui ont des hébergements trop fragiles, qui ont déjà été touchés par le cyclone Irma ", a dit Mme Girardin lors d'un point presse sur place.

Plus d'un million de personnes avaient été évacuées par précaution dans l'ensemble du pays, selon les autorités.

Irma: ouragan de tous les records.

Les encres des tatouages finissent dans les ganglions
Mais, personnes ne se pose la question de savoir quelle est la composition chimique des couleurs utilisées pour les tatouages .

"L'investissement est complet, et la reconstruction le sera, rassurez-vous", a répondu le Président lui-même, interpellé par une jeune Antillaise au cours d'un déplacement à Toulouse (Haute-Garonne) C'est dans ce contexte tendu que le chef de l'État, accompagné des ministres de l'Éducation et de la Santé, est attendu sur l'île de Saint-Martin, aujourd'hui. Le parc qui n'a souhaité prendre aucuns risques avec ses visiteur a tout simplement fermé ses portes ce dimanche 10 et lundi 10 septembre, pendant le passage de l'ouragan comme le précise un communiqué du groupe.

L'ouragan Andrew, en 1992, " était un ouragan de catégorie 5 mais très, très petit, compact, comparé à ce à quoi nous assistons avec Irma ", a rappelé le patron de l'Agence américaine de gestion des situations d'urgence (FEMA), Brock Long.

L'ouragan, le premier de cette force à toucher Cuba depuis 1932, " affecte gravement " le centre de l'île, selon les médias d'État cubains. Au total, 6,3 millions d'habitants - plus du quart de la population - du "Sunshine State" ont eu l'ordre d'évacuer. Des ordres d'évacuations obligatoires ont été émis pour les zones côtières de Floride et dans l'Etat de Géorgie.

" Irma apportera des vents et des marées de tempête potentiellement meurtrières sur les Keys ainsi qu'une vaste partie du centre et de l'ouest de la Floride ce soir et lundi", a mis en garde le NHC.

Ne laisser personne prétendre que l'Etat aurait manqué à ses obligations. Un délégué interministériel sera, par ailleurs, nommé dans les prochains jours afin de coordonner la reconstruction des deux îles des Antilles, un processus qui sera mené, a-t-il promis, de façon "cohérente " et "durable ". La tempête apportait toutefois des pluies susceptibles de générer des inondations et des glissements de terrain.

Recommande: