L'archipel des Keys en Floride fortement touché par l'ouragan Irma

13 Septembre, 2017, 10:08 | Auteur: Armand Coulomb
  • Les Keys face à l'ampleur des dégâts d'Irma

L'Etat comprend l'archipel des Keys, une langue de terre étroite à seulement quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, qui offrait mardi un spectacle de désolation. Désormais classée dépression tropicale, Irma a privé de courant plus de 1,2 million de personnes en Géorgie, Etat voisin de la Floride, et fait au moins trois morts à Atlanta -deux ont été écrasés par des arbres et la troisième victime a été soufflée de son toit par les vents violents.

Alors que les habitants regagnaient enfin leur domicile et venaient constater les dégâts causés par l'ouragan Irma, le porte-parole des services d'urgence de la Floride (Florida Division of Emergency Management), Alberto Moscoso, a annoncé un nouveau bilan. La ville n'a pas échappé aux pillages et 25 personnes ont été arrêtées, selon les services de police.

Emmanuel Macron et le roi des Pays-Bas se sont rendus mardi dans les îles antillaises dévastées par l'ouragan pour constater l'ampleur "inédite" des dégâts et tenter d'apaiser la colère des habitants face à l'organisation des secours.

Après la Floride, l'ouragan Irma a fait de nouveaux dégâts aux Etats-Unis.

Au moins 37 autres personnes ont été tuées par Irma dans les Caraïbes, dont au moins dix à Cuba.

Le restaurant à petit prix — Tous au resto
Toutefois, les participants vont devoir se dépêcher s'ils veulent être à la table d'un grand chef. Mais les organisateurs ont tout prévu pour éviter un tel phénomène.

Face à cette situation, de nombreux habitants envisagent de quitter une île sinistrée, où l'avenir paraît bien incertain.

" On est restés quatre, cinq jours sans aide, à se défendre tout seuls contre des gens armés ", a rapporté Fabrice, propriétaire de restaurant vivant à Saint-Martin depuis 15 ans et rapatrié en métropole lundi. "Il faut maintenant une réponse à la hauteur du défi pour faire renaître Saint-Martin", a répondu le chef de l'Etat. " Les gens m'ont dit qu'ils travaillent ensemble à se relever, à reconstruire l'île".

" Depuis l'avion déjà j'ai vu des choses que je n'avais encore jamais vues auparavant".

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, était lui attendu dans les îles Vierges britanniques et à Anguilla, alors que Londres aussi est pointé du doigt sur sa gestion de la catastrophe.

Recommande: