Le pétrole monte, soutenu par l'AIE et l'Opep

13 Septembre, 2017, 15:32 | Auteur: Basile Toussaint
  • Reuters

"L'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et ses partenaires se tiennent à leurs baisses de production, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a reculé, les réserves mondiales de brut ont baissé, la production américaine a chuté de 700.000 barils par jour à court terme", a énuméré Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB. Le précédent rapport signalait au contraire un surplus de 450.000 bpj de l'offre par rapport à la demande.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat d'octobre gagnait 50 cents à 48,73 dollars.

Vers 10H35 GMT (12H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 53,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 27 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Christophe Dugarry veut envoyer Patrice Evra à la retraite !
Quant à savoir si ça a une chance de faire changer "Tonton Pat", tout le monde connaît la réponse... "Patrice, arrête. Je ne suis pas venu à Marseille pour jouer un match sur deux " mais s'il en joue déjà un sur dix, c'est un miracle.

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Le cartel est engagé avec d'autres producteurs, dont la Russie, dans un accord de limitation des extractions qui les engagent jusqu'en mars 2018. "La baisse des réserves terrestres et maritimes est visible", a-t-il affirmé.

La demande mondiale de pétrole devrait augmenter de 1,6 million de barils par jour en 2017, a estimé l'AIE dans son rapport mensuel publié mercredi, revoyant ainsi en hausse de 0,1 million de barils par jour ses estimations d'août.

Recommande: