"Il était furieux" : Ernotte raconte l'éviction de Pujadas et l'accuse de sexisme

14 Septembre, 2017, 19:48 | Auteur: Lea Montgomery
  • TPMP: Cyril Hanouna fracasse Delphine Ernotte

"Concernant sa propre réaction, Delphine Ernotte explique qu'elle ne s'est "jamais sentie mal" parce que les journalistes "(lui) ont parlé avec franchise" et ne "(lui) ont jamais manqué de respect". Et aujourd'hui, Delphine Ernotte a accepté de revenir, dans une interview accordée à Society - et dont le Quotidien a mis la main sur plusieurs extraits -, sur ce fameux jour où elle a annoncé à Pujadas qu'elle allait désormais se passer de ses services. Et il semblerait qu'elle ne fasse pas partie de ses "fanzouzes". La présidente de France Télévisions donne sa version des faits.

" L'émission ne pourrait plus être sur France Télévisions car on ne veut pas de sa vulgarité, de chroniqueurs maltraités, de blagues homophobes ou sexistes " a-t-elle déclaré. "Je ne cautionne pas ses dérapages, et je suis loin d'être fan de TPMP, mais ce que je trouve dingue chez lui, c'est le lien qu'il a créé avec le public, en particulier avec les jeunes. Tout cela est impossible pour le service public", a affirmé Delphine Ernotte avec conviction. "(.) 'L'extrait pur' de Cyril Hanouna, comme on dirait en parfumerie, qui est le lien qu'il créé avec le téléspectateur, est hyper-important", a-t-elle reconnu.

Sans grande surprise, malgré les quelques mots cordiaux qu'elle a pu employer à son égard, l'animateur le plus décrié du PAF n'a pas tardé à répliquer.

Vers la fin de la suprématie du droit européen — Brexit
Mais la partie n'est pas pour autant gagnée pour l'exécutif, fragilisé depuis les élections générales de juin. Son passage devant le Parlement constitue l'une des grandes étapes dans la mise en œuvre du Brexit.

" Malheureusement la patronne de France Télévisions, Delphine Ernotte, est plus occupée à dire des saloperies sur nous qu'à faire de bons programmes!"

Selon ses dires, la patronne de France Télévisions a pris sa décision en ayant conscience du choc qu'elle provoquerait dans l'opinion publique. Elle loupe tout, tout ce qu'elle a lancé est une catastrophe.

Recommande: