Un possible tireur dans une école américaine

14 Septembre, 2017, 01:35 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un possible tireur dans une école américaine

"Une fusillade a eu lieu à l'école Freeman High School". Le tireur suspecté a été interpellé. "Aujourd'hui, un lycéen est venu à l'école armé, il est entré dans l'école, a sorti une arme et à ce moment-là il a tenté de tirer et l'arme s'est enrayée", a expliqué lors d'une conférence de presse Ozzie Knezovich, shérif de Spokane, située à cinq heures de route à l'est de Seattle. KREM ajoute que le tireur suspecté a été arrêté, citant le chef des pompiers Brian Schaeffer.

La fusillade a démarré au lycée Freeman High School de Rockford, près de Spokane, vers 10H00 (19H00 HB), selon ces médias.

Les personnes faiblement instruites ont plus de risques d'être touchées — Dépression
L'OCDE juge "très positive" la décision du ministre de plafonner à une douzaine le nombre d'élèves dans les classes de CP et CE1 des quartiers défavorisés, un dispositif qui s'étalera de 2017 à 2019.

D'après la chaîne locale KREM, appartenant au réseau CBS, un étudiant a été tué et trois autres élèves sont hospitalisés dans un état stable. Les écoles avoisinantes et le lycée de Freeman ont été placés en confinement pendant l'intervention de la police et des équipes médicales, soit environ trente minutes pendant lesquelles enfants et enseignants ont dû se cacher et rester silencieux, selon les témoignages d'élèves. Les autorités n'ont pas donné d'informations quant à l'âge de la victime et des blessés. "La fusillade du lycée Freeman ce matin nous brise le coeur", a pour sa part commenté le gouverneur de l'Etat de Washington Jay Inslee dans un communiqué. On ne connaît pas les motivations de ce dernier. "C'est une petite école ici, quand quelqu'un souffre ça affecte tout le monde", a poursuivi cet adolescent dont le nom n'a pas été révélé.

Le suspect avait fait passer des petits mots à ses camarades pour dire qu'il allait faire "quelque chose de stupide".

Recommande: