Albert Dupontel délogé de son hôtel particulier, loué 1200 euros par mois

15 Septembre, 2017, 17:32 | Auteur: Lea Montgomery
  • La Région Ile-de France reprend un immeuble classé loué au cinéaste Dupontel

"C'est pas Albert Dupontel qui voulait renverser l'idéal capitaliste contemporain et ses valeurs", s'amuse ainsi l'un d'eux pour souligner l'ironie de la situation.

Si Albert Dupontel avait pu bénéficier d'un loyer si bas, c'est que l'hôtel particulier, classé monument historique, appartient à la Région, et que le bail avait été signé alors que Jean-Paul Huchon la présidait. La région Île-de-France a décidé de le vendre pour près de dix millions d'euros. Cette révélation de La Lettre A a été confirmée ce vendredi par le conseil régional. Cet ancien lycée professionnel d'esthétique disposant d'une surface utile de 1.149 m² avait appartenu à l'Etat jusqu'en 2010.

Disparition de Maëlys: une cagnotte lancée pour aider la famille
34 ans, est mis en examen depuis le 3 septembre. "Nous vous proposons de manifester également votre soutien à cette famille". C'est la dernière fois qu'elle a été vue.

L'immeuble est estimé par France Domaine entre 9 et 11 millions d'euros.

Ce projet de vente "s'inscrit dans le cadre de la volonté de Valérie Pécresse d'optimiser le patrimoine immobilier de la Région", selon son cabinet. Il est proposé de vendre ce bien "pour lequel la région n'a pas de projet particulier en vue de valoriser de manière optimale le patrimoine régional et de dégager de cette vente une recette fort utile au vu de la contrainte budgétaire régionale", écrit le projet de délibération. Ainsi, un second bâtiment, le "site des Camélias" dans le 14e arrondissement et fermé en 1990, sera également proposé au déclassement et à la vente. Il est évalué à 1 million d'euros et deux repreneurs sont intéressés, dont l'hôpital Saint Joseph situé à proximité. Mme Pécresse avait annoncé dès la campagne des régionales son intention de faire des économies en abandonnant ou regroupant des sites occupés par la région, qui déménagera en février 2018 à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Recommande: