"Apple : "pourquoi le " bug " de Face ID n'en était pas vraiment un

15 Septembre, 2017, 10:02 | Auteur: Emma Bardin

Des personnes ont manipulé l'iPhone de scène avant l'heure de la démo et elles n'ont pas réalisé que Face ID tentait de fonctionner avec leur visage.

Au cours de la keynote, pile au moment où Craig Federighi allait faire une démonstration de Face ID depuis l'iPhone X, un problème est survenu, le mettant quelque peu dans l'embarras.

Une situation qu'Apple n'a pas du beaucoup apprécier puisqu'un porte-parole de l'entreprise est rapidement intervenu et a précisé à nos confrères de Yahoo que l'appareil utilisé sur scène était mal configuré. Mais cette dernière n'a pas fonctionné comme prévu et au lieu de se déverrouiller, le smartphone a demandé un mot de passe.

Fin de la punition — Ben Arfa
Une menace que le clan Ben Arfa ne mettra pas en exécution puisque tout semble rentré dans l'ordre pour l'ancien attaquant de l'OGC Nice .

Il sera sans doute intéressant de juger par nous-même la fiabilité du système. Globe-trotter passionné de photographie, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Après avoir échoué un certain nombre de fois, parce qu'ils n'étaient pas Craig, l'iPhone a fait ce pour quoi il est conçu, c'est à dire qu'il a exigé un code d'accès.

Face ID continue de faire parler de lui aujourd'hui.

C'est l'une des nouveautés auxquelles les futurs possesseurs de l'iPhone X devront s'habituer. Face ID a fonctionné comme prévu. Cela s'explique par le fait qu'Apple fait grandement confiance à son nouveau mécanisme d'authentification. Plus de Touch ID désormais, le déverrouillage par empreinte digitale laisse place à une reconnaissance faciale que Phil Shiller, l'un des responsables marketing chez Apple, présente comme "la meilleure solution et la plus simple " pour déverrouiller son iPhone. Il devrait marcher à tous les coups et se déverrouiller face au visage de son propriétaire.

Recommande: