Décès de l'acteur Harry Dean Stanton

16 Septembre, 2017, 16:35 | Auteur: Lea Montgomery
  • Harry Dean Stanton acteur fétiche de David Lynch est mort

Harry Dean Stanton poursuit son ascension dans les années 1980, sans doute la plus intense de sa carrière. Harry Dean Stanton, star de Paris, Texas et des séries Twin Peaks et Big Love, est mort vendredi à l'âge de 91 ans. Ce fut Paris, Texas, Palme d'Or 1984, dans le rôle d'un frère et père amnésique de retour d'une longue errance, casquette rouge vissée sur la tête.

Gangster miteux dans "Le Récidiviste", "New York 1997", mécanicien râleur dans "Alien, le huitième passager", faux évangéliste dans "Le Malin", agent du FBI dans "Le Parrain II": avec sa silhouette filiforme et sa gueule de faux dur, Harry Dean Stanton a joué les seconds rôles essentiels d'à peu près tous les gros coups d'Hollywood.

Grand ami de Jack Nicholson, Sean Penn et Marlon Brandon, ce fumeur trompe-la-mort a travaillé avec Martin Scorsese (La dernière tentation du Christ) et Francis Ford Coppola (Coup de coeur). Dans les années 2000, il a interprété pendant 4 saisons Roman Grant, le chef d'une secte polygame. Il apparaît ainsi dans Sailor et Lula, ou le road movie en tondeuse, Une histoire vraie. Tout le monde l'aimait.

Emmanuel Macron confie une mission de préservation du patrimoine à Stéphane Bern
L'animateur de télévision s'est vu confier par le chef de l'État une mission visant à réfléchir à la rénovation et au financement du petit patrimoine en péril, a appris BFMTV confirmant une information d'Europe 1 .

L'une de ses toutes dernières apparitions à l'écran, Lucky, le voyage spirituel d'un athée avec David Lynch, sortira fin septembre aux Etats-Unis et en décembre en France. Et pour cause. Il était un acteur formidable.

Harry Dean Stanton aura incarné plus de 250 personnages au cinéma, des plus anonymes aux plus extraordinaires. Et un être humain fantastique. Il incarnait "la définition du cool", a écrit pour sa part la comédienne Olivia Wilde sur Twitter. Excellent joueur d'harmonica, il aimait également chanter le blues avec des artistes célèbres comme Bob Dylan et Kris Kristofferson.

Né le 14 juillet 1926 dans le Kentucky, Harry Dean Stanton était l'aîné d'une fratrie de trois enfants d'une mère coiffeuse et d'un père baptiste, cultivateur de tabac, qui ne s'entendaient pas. Cuistot sur un navire de la marine américaine engagé dans la bataille d'Okinawa, il reprit ses études après la guerre, avant de rejoindre Los Angeles. "La plupart des acteurs n'ont pas eu cette expérience", confia-t-il un jour. Avec ses pommettes saillantes et ses yeux cernés, il se retrouve cantonné à des rôles de sale type jusqu'en 1966, quand Jack Nicholson lui offre le premier rôle de son western L'ouragan de la vengeance. Il partage des scène d'anthologie avec une vibrante Nastassja Kinski.

Recommande: