Les États-Unis suspendent des visas pour 3 pays africains — Diplomatie

16 Septembre, 2017, 00:28 | Auteur: Armand Coulomb
  • ACTUALITESINTERNATIONALLes Etats Unis mettent fin à la délivrance des visas aux officiels guinéens 14 septembre 20170

Donald Trump le 9 juin 2017.

L'affaire "rapatriement des Guinéens jugés illégaux et encore sur le territoire américain", a poussé les Etats-unis à prendre des mesures fermes qui en réalité sont une forme de pression faite sur le gouvernement guinéen et ses officiels, qui tardent à ramener au bercail ses ressortissants indésirables au pays de l'Oncle Sam. Et, ce refus sera réprimé par ces mesures drastiques annoncées et déjà mises en exécution. A la seule différence que les sanctions à l'égard de la Guinée sont plus importantes car elles touchent même les fonctionnaires. Une main tendue, mais très vite retirée, car Conakry s'est rendue compte récemment que les expulsions du gouvernement américain ne concernaient pas uniquement les Guinéens qui ont commis des crimes, ou condamnés et qui ont fini de purger leur peine aux Etats unis.

" A compter du 13 septembre 2017, l'ambassade des Etats-Unis met un terme à la délivrance des visas B, F, J, et M aux officiels Guinéens ainsi qu'aux membres de leurs familles proches, avec quelques exceptions limitées ", lit-on dans un communiqué de l'ambassade des Etats-Unis en Guinée. "Les frais de demande de visa ne seront pas remboursés", avertissent les américains.

Sur l'autoplay, Google choisit de couper la poire en deux — Chrome
Selon le calendrier à venir de Google Chrome , la version 63 du navigateur sera accessible au mois d'octobre 2017. Cela autorisera la lecture automatique lorsque l'utilisateur l'accepte et l'empêchera quand il n'en veut pas.

L'administration TRUMP reproche à la Guinée, un manque de coopération dans la procédure de rapatriement de Guinéens illégalement installés en Amérique.

Si pour l'heure, la mesure de restriction de visa ne concerne que les officiels, le Département américain de la sécurité a tenu à préciser que "cette décision pourrait s'appliquer à certaines catégories de demandeurs", sans autre précision.

Recommande: