Mise en garde contre des possibles tentatives de déraillements de trains — Terrorisme

16 Septembre, 2017, 18:34 | Auteur: Armand Coulomb
  • Image d'illustration

C'est une note confidentielle anxiogène.

Mais ce n'est pas le seul type d'attaque terroriste que la France pourrait subir.

Au lendemain de l'attaque au couteau contre un militaire de l'Opération Sentinelle à la station de métro Châtelet à Paris et de l'attentat perpétré dans le métro de Londres qui a fait 29 blessés et qui a été revendiqué par Daesch, le Parisien révèle une inquiétante note de la direction générale de la police. Parmi les cibles évoquées: les trains et les réseaux ferrés.

Facebook fera de la recherche en intelligence artificielle à Montréal
Facebook devrait officialiser la création de ce nouveau laboratoire au cours d'une conférence de presse le matin du 15 septembre. Le géant américain ouvrira son quatrième laboratoire sur l'intelligence artificielle, le premier au Canada.

"En raison d'une incitation récente de la propagande djihadiste à planifier le déraillement d'un train, une attention particulière doit être accordée à toute remontée d'information relative à une intrusion ou une tentative de sabotage dans les emprises dédiées à la circulation des trains", peut-on lire dans le document cité par le quotidien. Les volontaires sont par ailleurs invités à "gagner la confiance des mécréants en dissimulant leur radicalisation". Un engin artisanal a explosé dans une gare mais le dispositif semble avoir mal fonctionné: plusieurs personnes ont été blessées mais aucune victime décédée n'est à déplorer.

Le rapport demande donc aux autorités d'intensifier la protection des réseaux ferrés, mais également des écoles et universités, où il existe un risque de vol de "produits ou de matériaux sensibles, notamment dans les universités".

Recommande: