A Saint-Martin, une habitante sermonne Macron

17 Septembre, 2017, 07:20 | Auteur: Armand Coulomb
  • L'OPPOSITION DEMANDE UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR IRMA

Emmanuel Macron s'est rendu mardi matin en Guadeloupe, d'où il s'est envolé pour les îles de Saint-Martin et de Saint-Bartélemy, une semaine après le passage du cyclone Irma qui les a dévastées. Franceinfo revient sur cette polémique qui touche, une nouvelle fois, la communication du chef de l'Etat.

Selon RTL, le président et plusieurs membres de son entourage "ont soigneusement livré les détails de cette nuit passée sur l'île". Permettez-moi de vous dire que cela se voit un peu. Après avoir réalisé quelques rondes, il est allé se coucher sur un lit de camp au sein même de la gendarmerie de St-Martin. Il s'agissait donc d'un vrai lit dans la maison qu'un gendarme avait libérée pour l'occasion.

"On m'a demandé où dormait le président, j'ai répondu qu'on lui avait fait une place à la gendarmerie" s'est défendu également l'une des collaboratrices du président, face aux accusations de mise en scène. Selon le quotidien, le quiproquo viendrait de la réponse du président, sur le fait qu'il logerait "comme tous les habitants ", les journalistes extrapolant alors que le service de presse de l'Elysée assure qu'il n'a jamais été question d'un lit de camp. Plus drôle, l'épouse du militaire aurait été "très vexée" qu'on raconte que le Président avait dormi à la dure chez elle.

Emmanuel Macron n'a pas dormi sur un lit de camp — Irma
En fait, Emmanuel Macron n'a pas dormi sur un lit de camp, assure-t-on du côté de la présidence. L'Elysée affirme ne pas être à l'origine de ces informations.

Mais le journaliste de RTL maintient sa version. En revanche, point important, il a bien dû se laver avec un seau, toute l'île ayant subi une coupure d'eau.

Les communicants de l'Elysée n'ont donc pas tout à fait tort de se défendre d'avoir vendu à la presse une mise en scène digne de Koh Lanta.

Recommande: