Gennady Golovkin - Saul Canelo Alvarez : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

17 Septembre, 2017, 10:20 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Gennady Golovkin trashtalk Canelo Alvarez

A 35 ans, le Kazakh est tout simplement une machine de guerre.

La terreur des moyens a certes conservé ses titres WBC, WBA et IBF de la catégorie, mais son bilan jusque là parfait de 37 victoires, dont 33 avant la limite, est désormais terni par un nul. Ce samedi soir, devant 22358 spectateurs à la T-Mobile Arena de Las Vegas, les juges n'ont pas pu se mettre d'accord malgré le spectacle offert par les deux hommes, l'un donnant l'avantage à Golovkin (115-113), l'autre à Alvarez (118-110) tandis que le troisième n'a pu prendre de décision finale (114-114).

Mais avec son impressionnante série de KO -23 de suite jusqu'à son dernier combat, en mars dernier, contre l'Américain Daniel Jacobs décidé aux points- il fait peur et peine à trouver des adversaires de son standing: l'Argentin Sergio Martinez, le Portoricain Miguel Cotto et le Britannique Chris Eubank junior se sont défilés, tout comme Alvarez jusqu'à juin dernier.

Dimanche matin, à 5h, Canelo Alvarez va affronter Gennady Golovkin (sur beIN Sports).

Abanda s'incline en quarts de finale à Québec
La Hongroise Timea Babos (63e joueuse mondiale) a éliminé la Tchèque Lucie Safarova en demi-finale du tournoi de Québec samedi. La Belge Alison Van Uytvanck, 7e tête de série à Québec, a remporté son match face à l'Américaine Caroline Dolehide 6-2, 6-2.

Plus expérimenté et meilleur tacticien, Golovkin a alors pris l'ascendant, même si son adversaire mexicain le chambrait régulièrement avec des signes de la tête pour lui signifier que ses coups ne lui faisaient pas mal.

Le Mexicain, âgé de 27 ans, a mieux fini et a fait forte impression avec un enchaînement gauche-droite à la 11e reprise qui a fait vaciller Golovkin et a complètement relancé le combat malgré des statistiques nettement en faveur du Kazakh (218 coups réussis, contre 169 à Alvarez).

"C'est le plus grand jour de ma carrière, cela va être un vrai combat, avec beaucoup d'argent en jeu", a insisté Golovkin, surnommé "GGG".

Mais il va sante doute déboucher sur l'une de ces rivalités en deux, voire trois épisodes, qui ont manqué à la boxe ces dernières années.

Recommande: