Le Plan Hulot pour le logement

18 Septembre, 2017, 11:52 | Auteur: Basile Toussaint
  • Plan climat: Nicolas Hulot annonce les quatre premières mesures

Dévoilé cet été, le Plan climat a pour objectif de lutter contre la pollution et le réchauffement climatique au cours des cinq prochaines années. Ce lundi, il a présenté les quatre premières mesures de son Plan Climat, qui met en oeuvre l'Accord de Paris pendant le quinquennat Macron. Le ministre espère ainsi que les ménages aux revenus les plus modestes se lanceront plus facilement dans des travaux d'isolation. Pour ceux qui veulent passer d'un vieux véhicule polluant à une voiture thermique à faible émission de CO2.

La prime pour le passage à un véhicule électrique, également disponible dès 2018, sera plus élevée.

"Elle s'appliquera à l'achat d'un véhicule neuf mais aussi, et c'est nouveau et très important, à l'achat d'une voiture d'occasion récente dès lors qu'elle porte une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 (les autocollants permettant de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes-NDLR)", insiste Nicolas Hulot. Franceinfo vous résume ces quatre mesures. "A partir de 2018, la prime de 500 euros à 1 000 euros qui existait uniquement pour les ménages à revenus modestes, et qui ne fonctionnait pas bien, sera généralisée à tous les Français propriétaires de véhicules essence d'avant 1997 ou diesel d'avant 2001 (.) Et pour tous ceux qui souhaitent passer à l'électrique, la prime à la conversion sera de 2 500 euros".

Amical: Première réussie pour les Bleues de Diacre
La seconde période a dû sembler bien longue aux valeureuses Chiliennes. Mais les Bleues n'ont pas vraiment impressionné. Première réussie pour Corinne Diacre .

La deuxième mesure concerne le "chèque énergie" qui, après voir été expérimenté dans quatre départements, va être "étendu". "Il devrait permettre d'aider quatre millions de ménages aux revenus très bas à payer leur facture d'énergie", souligne Nicolas Hulot. "A compter de 2019, il sera revalorisé et passera à deux cents euros par an en moyenne" explique le ministre. "Alors que son accès était jusqu'ici assez complexe et dissuasif", désormais "le chèque sera versé automatiquement, selon un barème allant de 48 à 227 euros par an".

Cette mesure, qui profitait surtout aux plus aisés, deviendra accessible à tous.

La dernière mesure annoncée par Nicolas Hulot: les "certificats d'économie d'énergie". Cette mesure est une aide qui sera versée aux ménages les plus modestes désireux de changer leur chaudière au fioul pour passer aux énergies renouvelables comme le bois ou les pompes à chaleur.

Recommande: