Sandro et Maje toquent à la porte de la Bourse — Prêt-à-porter

19 Septembre, 2017, 06:50 | Auteur: Basile Toussaint
  • Sandro Maje et Claudie Pierlot bientôt en Bourse

SMCP, le groupe de prêt-à-porter propriétaire des marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, a annoncé lundi l'enregistrement de son document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), donnant ainsi le coup d'envoi à son introduction en Bourse. Il s'agit de la première étape de son projet d'introduction en Bourse qui passera par une émission de titres à hauteur de 120 millions d'euros. Cette levée de fonds servira à "financer le développement de la société et réduire son endettement", a-t-il ajouté.

Coupe Davis : la Belgique en finale !
Très attendu, le joueur le mieux classé de cette confrontation (18ème) a exercé son autorité tout au long du week-end. Je me mets à leur place, je prends toute cette énergie et j'essaye de gérer.

Actionnaire de contrôle du groupe SMCP, le spécialiste chinois du textile Shandong Ruyi a réitéré dans un communiqué son intention de conserver environ 51% du capital du groupe français à l'issue de l'opération et de "continuer ainsi à soutenir SMCP dans sa stratégie de croissance pour les années futures". SMCP, qui cherche à "diffuser le chic parisien à travers le monde" via ses trois marques complémentaires, "combine les codes du luxe et de la fast fashion", c'est-à-dire de la mode vestimentaire à prix peu élevé qui a vocation à être rapidement renouvelée. Au premier semestre 2017, ses ventes ont augmenté de 16,4% par rapport au premier semestre 2016, pour atteindre 439 millions d'euros, générant un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse de 20% à 73 millions. Il garderait ainsi le contrôle du groupe.

Recommande: