Sandro et Maje toquent à la porte de la Bourse — Prêt-à-porter

19 Septembre, 2017, 06:50 | Auteur: Basile Toussaint
  • Shandong Ruyi avait acquis une participation majoritaire dans SMCP en 2016 auprès de du fond KKR pour environ 1,3 milliard d'euros dette incluse

SMCP, le groupe de prêt-à-porter propriétaire des marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, a annoncé lundi l'enregistrement de son document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), donnant ainsi le coup d'envoi à son introduction en Bourse. Il s'agit de la première étape de son projet d'introduction en Bourse qui passera par une émission de titres à hauteur de 120 millions d'euros. Cette levée de fonds servira à "financer le développement de la société et réduire son endettement", a-t-il ajouté.

Samsung may have made the Apple iPhone X expensive
While the star of the show is iPhone X , the iPhone 8 and iPhone 8 Plus are affordable variants of the next generation iPhones. Whether it's the electronics giant's TVs, tablets, laptops or smartphones, you know that the screen is going to stand out.

Actionnaire de contrôle du groupe SMCP, le spécialiste chinois du textile Shandong Ruyi a réitéré dans un communiqué son intention de conserver environ 51% du capital du groupe français à l'issue de l'opération et de "continuer ainsi à soutenir SMCP dans sa stratégie de croissance pour les années futures". SMCP, qui cherche à "diffuser le chic parisien à travers le monde" via ses trois marques complémentaires, "combine les codes du luxe et de la fast fashion", c'est-à-dire de la mode vestimentaire à prix peu élevé qui a vocation à être rapidement renouvelée. Au premier semestre 2017, ses ventes ont augmenté de 16,4% par rapport au premier semestre 2016, pour atteindre 439 millions d'euros, générant un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse de 20% à 73 millions. Il garderait ainsi le contrôle du groupe.

Recommande: