Siemens-Gamesa abandonne l'éolienne en mer

19 Septembre, 2017, 20:09 | Auteur: Basile Toussaint
  • La nouvelle entité Siemens Gamesa arrête la production de la turbine qui devait équiper le parc éolien en baie de Saint-Brieuc

Le fabricant d'éoliennes hispano-allemand Siemens-Gamesa a annoncé mardi l'abandon de la turbine éolienne de 8 mégawatts développée jusqu'ici par Adwen, ancienne co-entreprise entre Gamesa et le français Areva. Siemens Gamesa Renewable Energy "a interrompu la fabrication de la turbine éolienne de 8 MW modèle AD8 pour concentrer ses efforts de vente sur un seul modèle de 8 MW", celui développé par Siemens, indique la société dans un communiqué. "La société prévoit également de créer un minimum de 750 emplois". Adwen a déposé les demandes de permis de construire en mai dernier.

" Ce changement n'a aucun effet sur l'intention d'Adwen de construire une usine de nacelles et une usine de pales au Havre, et de collaborer au développement de la filière locale de l'éolien en mer en France". La société apporte des précisions sur le modèle d'éolienne retenu pour le parc en mer de Dieppe-le Tréport et au sujet des deux futures usines au Havre.

"120 battements par minute" représentera la France dans la course aux Oscars
Après le faux suspens de la présélection dévoilée la semaine passée, c'est le drame 120 battements par minute de Robin Campillo qui a été sélectionné.

Pour le numéro un de l'éolien offshore, " le passage aux plates-formes D8 est la solution technique adoptée par les projets d'éoliennes en mer de Dieppe-Le Tréport et d'Yeu-Noirmoutier.

L'industriel propose désormais au porteur de projet sa turbine "D8 " de 8 MW. Tous deux ont soumis ce changement à l'approbation du ministre de la transition énergétique et écologique.

Recommande: