Israël dit avoir intercepté un drone du Hezbollah de fabrication iranienne

20 Septembre, 2017, 04:07 | Auteur: Armand Coulomb
  • La fumée du drone en provenance de Syrie touché par un missile israélien qui tentait d'entrer dans l'espace aérien israélien,au dessus de la frontière israélo-syrienne le 19 août 2017

"L'armée israélienne a intercepté un drone qui tentait de pénétrer dans l'espace aérien israélien sur le plateau du Golan", selon le communiqué de l'armée.

Ce n'est "pas la première fois que nous voyons le Hezbollah utiliser des drones pour des missions de reconnaissance", a-t-il souligné.

Un missile Patriot des forces aériennes israéliennes a abattu marid, un drone du Hezbollah fabriqué par l'Iran au-dessus de la ville frontalière de Quneitra dans la zone dite " démilitarisée ".

Le PS met en vente son siège rue de Solférino
Installés depuis 1981 dans le VIIe arrondissement de Paris, les socialistes se retrouvent contraints de s'en séparer. Le Conseil national - le "parlement" du parti - doit se réunir le 30 septembre pour entériner cette décision.

"Nous avons envoyé des avions de chasse mais le drone a été abattu par un missile Patriot tiré par des soldats israéliens", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'armée Jonathan Conricus.

La Syrie avait quelques heures auparavant accusé Israël d'avoir frappé une position militaire près de l'aéroport de Damas. Les restes du drone, récupérés par Israël, sont par ailleurs en cours d'examen afin de déterminer s'il s'agissait d'un appareil de reconnaissance ou s'il était armé. Le ministre de la Défense d'Israël, Avigdor Lieberman, a lancé un avertissement voilé à la Syrie voisine et à l'Iran aujourd'hui, sans confirmer, ni démentir les accusations du pouvoir syrien sur des raids aériens israéliens contre l'une de ses infrastructures militaires.

Israël et la Syrie sont techniquement toujours en état de guerre, mais le calme a régné pendant des décennies entre les deux pays.

Recommande: