L'agresseur de Pierre-Ambroise Bosse porte plainte à son tour

20 Septembre, 2017, 13:19 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • L'avocat de l'agresseur présumé de Pierre-Ambroise Bosse en colère : “Il a menti”

Il confie dans le journal régional: "Pierre-Ambroise Bosse a éludé beaucoup, beaucoup de choses, il faut qu'il dise toute la vérité". Ainsi, pour Me Dupin, l'athlète français aurait menti, et contre-attaque à l'encontre de l'athlète français avec des propos et une version presque à l'opposé de celle de Bosse: "Il y a eu méprise lorsque Pierre-Ambroise Bosse est sorti furieux de sa voiture et a jeté violemment une canette de bière en direction de mon client qui s'est protégé avec ses bras et a été blessé au niveau d'un biceps". C'est avec cette phrase que maître Arnaud Dupin, avocat de l'agresseur présumé du champion du monde, a dévoilé sa version des faits dans le quotidien Sud-Ouest. L'athlète français, sérieusement amoché, parle dans VSD "d'un passage à tabac injuste". Mis en examen pour violences volontaires, il est placé sous contrôle judiciaire.

Oui, mon client a bien assené à un coup de poing à Pierre-Ambroise Bosse, mais il ne lui a jamais donné de gifle à travers la vitre de la voiture. L'avocat ajoute que son client, un ancien rugbyman qui souffre d'un lourd handicap à la jambe, était dans l'incapacité d'asséner au coureur des coups au sol et qu'il avait déposé plainte contre Pierre-Ambroise Bosse pour "violences volontaires avec arme par destination".

Licenciements chez Nokia : le groupe suspend son PSE jusqu'au 2 octobre
L'équipementier a de son côté affirmé "sa volonté de tenir les engagements pris au moment du rachat d'Alcatel Lucent ". Un sursis pour les salariés de Nokia .

Rebondissement dans l'affaire Pierre-Ambroise Bosse. Il était sur le parking du Casino avec des copains et il n'a rien demandé à personne. Il serait venu lui même au contact. "Ce que le champion a refusé", raconte-t-il encore, précisant que la défense vivait mal ce qu'il qualifie d'"instrumentalisation des médias" par Pierre-Antoine Bosse.

Alors qu'il célèbrait sa médaille d'or avec des amis dans un casino du bassin d'Arcachon (Bordeaux), Pierre-Ambroise Bosse avait été "tabassé" par un individu après une altercation à la sortie de l'établissement. Le combat judiciaire qui s'annonce, suite au dépôt de plainte de son agresseur, pourrait l'obliger à rester en France plus longtemps que prévu.

Recommande: