Rennes : la ville et la métropole disent adieu à Microsoft

22 Septembre, 2017, 04:30 | Auteur: Armand Coulomb
  • Comment Rennes va économiser 500.000 euros en se séparant de Microsoft

Rennes - la ville et Rennes Métropole (43 communes), dont la DSI est mutualisée - vont dire bye-bye à Outlook pour leurs messageries, rapporte 20Minutes: "Nous allons économiser 500.00 euros en boulant Microsoft", lui déclare Matthieu Theurier, chef de file du groupe écologiste. Le renouvellement à Microsoft coûterait 700 000 euros alors que l'installation d'un logiciel libre s'élève à 200 000 euros, l'économie est donc de 500 000 euros. "Nous nous sommes rendu compte que nous pouvions avoir de meilleures fonctionnalités tout en gagnant de l'argent ", poursuit Laurent Hamon, conseiller municipal en charge des technologies de l'information et de la communication (TIC). Pour certains élus de Rennes, il s'agit aussi de répondre au fait que Microsoft ne paie qu'une partie infime de ses impôts en France, et qu'il n'est donc plus logique de participer à cet exode fiscal, l'enjeu est donc tant économique que politique. En effet, un changement au niveau de la bureautique de la ville serait aussi dans les cartons. L'opération permettrait de réaliser environ 1 million d'euros d'économies.

Toutefois, la démarche ne sera pas de tout repos. Autre avantage d'un logiciel libre il permet de mieux s'imbriquer avec d'autres logiciels utilisés quotidiennement par Rennes comme ceux qui gèrent les écoles, les bibliothèques ou les feux tricolores aux carrefours.

Quand un bébé en pleurs sabote le direct de son père journaliste
Le journaliste en plateau, Patrick Roy lui, s'est amusé de la situation: "Je l'ai dit, ça arrive..." Oui, mais voilà que des pleurs sont venus perturber l'échange par Skype.

Par le passé, d'autres villes en France et en Europe ont sauté le pas vers le libre. La ville de Munich qui avait décidé de passer sous Linux a opté en février pour un retour à Windows en 2021.

Recommande: