Les Etats-Unis claquent la porte de l'organisation — Unesco

12 Octobre, 2017, 17:07 | Auteur: Armand Coulomb
  • Hamad bin Abdulaziz Al Kawari

Déjà une rupture en 2011 En 2011, les Etats-Unis avaient déjà suspendu leur contribution à l'institution pour protester contre l'admission de la Palestine dans l'Organisation des nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture. Selon le magazine Foreign Policy, les Etats-Unis devraient toutefois maintenir leur présence dans cette organisation en tant que simple observateur. Ce retrait sera effectif le 31 décembre. Cette décision, qualifiée d'"affront à l'Histoire", "discrédite encore plus une agence onusienne déjà hautement discutable", avait alors déclaré l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley. Mais ils continuaient depuis à siéger au Conseil exécutif de l'Unesco, composé de 58 membres.

"Je regrette profondément la décision des Etats-Unis d'Amérique de se retirer de l'Unesco, dont j'ai reçu la notification officielle par lettre du secrétaire d'Etat américain M. Rex Tillerson", a annoncé la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova ce jeudi.

La nouvelle formule hors de cause — Affaire du Levothyrox
L'enquête de pharmacovigilance se poursuit et s'élargit dans le contexte d'arrivée des nouveaux médicaments à base de lévothyroxine.

" L'universalité est essentielle à la mission de l'UNESCO pour construire la paix et la sécurité internationales face à la haine et à la violence, par la défense des droits de l'homme et de la dignité humaine ", a souligné dans un communiqué Mme Bokova.

Recommande: