Plusieurs voitures incendiées en marge du Congrès des DRH — Bois de Boulogne

12 Octobre, 2017, 15:58 | Auteur: Armand Coulomb
  • Bois de Boulogne: voitures brûlées arrestations... Ce que l'on sait

Les manifestants se rassemblaient à l'occasion d'un congrès à Paris des directions de ressources humaines et voulaient contester la loi travail du gouvernement Philippe.

41 personnes ont été interpellées ce jeudi matin dans le Bois de Boulogne.

Quarante et une personnes ont été interpellées, jeudi 12 octobre, lors d'un " rassemblement non déclaré " d'extrême gauche organisé par un collectif opposé aux ordonnances réformant le droit du travail, en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines au bois de Boulogne à Paris, a annoncé la préfecture de police.

Selon la préfecture, vers 9h20, environ 80 individus dont une trentaine était encagoulée ont dégradé 7 véhicules en stationnement dont 3 ont été incendiés. Ils ont ensuite tenté de s'introduire dans un domaine sportif avant l'intervention des forces de l'ordre, qui ont été prises pour cibles.

Olympique de Marseille : les internationaux sont rentrés sauf Njie
L'avant-centre est revenu sans pépin physique, ce qui a eu le mérite de soulager grandement le staff de l'OM. Cette absence agace Rudi Garcia qui aura du mal à se passer des services du meilleur buteur olympien en L1.

Les militants interpellés sont accusés de "dégradations de biens privés et des violences commises sur les forces de l'ordre." .

Quant à Michel Delpuech, le préfet de police, il "condamne fermement ces agissements inadmissibles, dont les auteurs devront répondre devant la Justice".

Peu avant 8 heures du matin, les militants ont occupé les alentours du congrès afin de mener une " chasse aux DRH". Les signataires de cette tribune s'insurgent contre "une célébration des pires principes du management et surtout de la victoire de la start up Macron".

Recommande: