Sens Commun, l'encombrant soutien de Laurent Wauquiez

12 Octobre, 2017, 13:07 | Auteur: Armand Coulomb
  • WAUQUIEZ PREND SES DISTANCES AVEC SENS COMMUN À PROPOS DU FN

Entre les responsables de droite et Sens commun, les relations sont décidément compliquées.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi vivement réagi mercredi à la déclaration du chef de file de Sens Commun, Christophe Billan.

En cause: les propos du président de Sens Commun, Christophe Billan, dans une interview à la revue L'Incorrect. "[.] Si Marion Maréchal-Le Pen vient demain avec ses idées, rejoindre une plateforme, cela ne me posera aucun problème ", assume-t-il. Le problème de Marion Maréchal-Le Pen reste le nom Le Pen et non la plupart de ses idées. "Ceux qui passeraient à l'acte en s'alliant avec le FN n'auraient plus leur place chez Les Républicains ", a rappelé Laurent Wauquiez, favori pour en prendre, en décembre, sa présidence.

Evaluation de l'Alternateur Bosch
L'alternateur est le composant de la voiture qui tient le rôle de générateur de courant électrique. L'alternateur Bosch est l'une des pièces les plus populaires actuellement présentes sur le marché.

"Il ne faut s'interdire de parler avec personne et il faudra bien aller parler aux électeurs de droite qui ont quitté LR".

En marge, Sébastien Pilard, co-fondateur de Sens Commun aujourd'hui élu de la région Pays de la Loire, s'est indigné sur Europe 1 des déclarations faites par Christophe Billan.

Le hic, c'est que Laurent Wauquiez devait participer, dimanche 15 octobre, à la "Journée de la France silencieuse" organisée par le mouvement traditionnaliste. Après les propos qu'ils ont tenus, je considère qu'il faut clairement que Sens Commun clarifie ses positions. "Il n'y a aucune alliance avec des élus du Front national et tous ceux qui ne partagent pas cette ligne ne feront pas partie de mon équipe ", a réaffirmé M. Wauquiez sur RTL. "Une alliance avec le FN serait contre-productive et contraire aux principes fondateurs de Sens Commun", ajoute-t-il.

Recommande: