Après les révélations sur Weinstein, Björk s'exprime sur Lars Von Trier

16 Octobre, 2017, 21:22 | Auteur: Lea Montgomery
  • Björk n'a pas révélé le nom de son harceleur

Si elle ne le nomme jamais, son identité ne fait aucun doute puisque Björk n'a tourné qu'un film avec un réalisateur danois: "Dancer ine the dark" de Lars Von Trier. Ce dimanche 15 octobre, Björk a révélé à son tour avoir été harcelée sexuellement par un réalisateur danois, dont elle préfère taire le nom.

Alors que l'affaire Weinstein a explosé aux Etats-Unis et que de nombreuses femmes ont été victimes du célèbre producteur, les langues se délient pour aborder les harcèlements dont sont victimes les femmes, qu'elles soient connues ou non.

" "Woody Allen est " triste " pour Harvey Weinstein
Woody Allen espère que l'affaire Weinstein permettra des " améliorations ", mais redoute une " ambiance de chasse aux sorcières ". Il était alors en pleines procédures de divorce avec l'actrice Mia Farrow.

"J'ai pris conscience que le fait qu'un réalisateur puisse toucher et harceler ses actrices à volonté et que l'institution du cinéma le permette était universel", dénonce encore la chanteuse. "Parce que je viens de l'un des seuls pays ou l'égalité homme/femme est respectée, qu'à ce moment-là j'étais en position de force dans le milieu de la musique et que j'avais durement acquis mon indépendance, il m'est apparu de manière extrêmement claire, quand j'ai rejoint le milieu des actrices, que mon humiliation, mon infériorité et le harcèlement sexuel dont j'étais victime étaient ici la norme, gravés dans le marbre chez ce réalisateur et son équipe de dizaines de personnes qui laissaient faire et encourageaient cela", dit-elle. Lorsque j'ai repoussé le réalisateur à plusieurs reprises, il boudait, me punissait et créait une impressionnante toile d'illusion dans laquelle j'étais présentée comme l'élément difficile. "A cause de ma force et de ma super équipe, et parce que je n'avais rien à perdre, n'ayant pas d'ambition pour une carrière au cinéma, je me suis éloignée de ce milieu, et m'en suis remise en un an, explique-t-elle ensuite, mais je suis inquiète que des actrices qui ont travaillé avec lui n'aient pas ma chance". Il savait très bien à quel jeu il jouait, et je suis sûre que le film qu'il a réalisé juste après ("Dogville") était basé sur ses expériences avec moi. Selon Björk, cette expérience aurait toutefois fait changer Lars Von Trier: "Je pense que depuis notre confrontation, il se comporte mieux avec ses actrices". Arrêtons avec ceci. Il y a une vague de changement dans le monde.

Recommande: