Des patients lancent une action collective contre le laboratoire Merck — Levothyrox

25 Octobre, 2017, 22:37 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Levothyrox: le laboratoire Merck fabricant du médicament à nouveau assigné en justicePlus

En mars 2017, le laboratoire Merck Serono, filliale du groupe allemand dont le siège français est à Lyon a mis sur le marché une nouvelle formule du Lévothyrox.

Lancée en septembre dernier via la plateforme MySmartCab, cette action collective et conjointe rassemble à ce jour 1 200 dossiers de plaignants qui, après avoir été vérifiés individuellement, viendront s'ajouter aux 108 premières plaintes déposées, à raison de 100 nouveaux dossiers par semaine. Une première audience est prévue le 19 décembre à Lyon. "La saisine a aussi été étalée dans le temps afin que le tribunal puisse enregistrer sereinement ces milliers de dossiers", ajoute l'avocat. " Pourtant, d'après la littérature médicale et les tests de bioéquivalence, les laboratoires Merck connaissaient parfaitement les risques et savaient que 5 à 7 % des malades devraient faire face à des troubles plus ou moins importants", estime l'avocat. Or, celle-ci a entrainé chez certains malades de lourds effets secondaires, comme des crampes, des vertiges, des maux de tête, la perte de cheveux ou encore une fatigue intense.

Luc Nicolaï peut - il organiser ses galas ?
Le Promoteur mbourois avait été condamné en première instance à 5 ans dont 2 ans ferme, plus une amende de de 6 milliards F Cfa. Arrêtés et emprisonnés à la Maison d'arrêt de Thiès, Luc Nicolai et Cie avaient été finalement transférés à Dakar.

Selon l'avocat, l'objectif de la procédure judiciaire est de parvenir à une indemnisation rapide et forfaitaire de 10 000 € pour préjudice d'information et préjudice d'angoisse pour chaque plaignant.

Maître Christophe Lèguevaques, avocat toulousain représentant des victimes du nouveau Levothyrox, a annoncé qu'il allait saisir le tribunal de Lyon, aujourd'hui, 25 octobre 2017.

Recommande: