Énigme autour d'une femme qui transpire du sang — Italie

26 Octobre, 2017, 14:20 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Sur la gauche le visage de la patiente. Sur la droite son analyse du sang. CMAJ

Les saignements, que vivait depuis trois ans celle dont l'identité n'est pas dévoilée, n'avaient pas d'élément déclencheur apparent. Les épisodes, qui pouvaient aussi se produire pendant qu'elle faisait de l'exercice, allaient d'une durée d'une à cinq minutes et s'intensifiaient en période de stress.

Une étude de cas a été publiée lundi 23 octobre par le Canadian Medical Association Journal. En raison de l'embarras, la jeune femme a été obligée de s'isoler de la société, ce qui a eu pour effet d'aggraver sa dépression et ses troubles paniques. Il n'y avait aucun antécédent de psychose avant l'apparition de cette condition. Certes, les saignements se sont calmés mais tout ceci n'est que temporaire. Les médecins lui ont fait passer un examen médical complet qui s'est avéré tout à fait normal, même du côté de la coagulation de son sang.

Certains spécialistes avancent un diagnostic: l'hématidose.

Elle passe à travers les pores de la peau sans lésions.

Al-Khelaïfi devant le juge ce mercredi
La justice interne de la Fifa a dévoilé le 13 octobre l'ouverture d'une enquête préliminaire concernant le boss de beIN Media . Mais ce n'est pas le début de l'histoire.

Les médecins se sont penchés sur son cas sans parvenir à identifier le mal qui ronge la jeune femme. Aussi, aucun patient n'a perdu la vie à cause de l'hématidrose.

Mais alors que se passe-t-il?

Le sang s'introduirait alors dans les glandes qui sécrètent la sueur, avec le résultat que l'on connaît. Les médecins sont toutefois parvenus à imaginer un traitement pour cette patiente qui a permis, sinon de mettre un terme à ce phénomène, au moins de le limiter. Dans les 18 cas observés depuis les années 2000, la maladie a toujours disparu au bout de 4 ans maximum. Malgré tout, la littérature scientifique ne réussit pas à s'entendre sur cette maladie.

Dans les autres cas de cette maladie énumérés par Duffin, les saignements auraient lieu majoritairement dans le front, le cuir chevelu, le visage, les yeux et les oreilles.

Recommande: