Bastia: grève de la faim à l'hôpital

31 Octobre, 2017, 19:37 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Hôpital de Bastia: Grève de la faim du personnel CGT sant

Comme ils l'avaient annoncé la semaine dernière, les personnels du centre hospitalier de Bastia ont lancé ce lundi 30 octobre une action de grève de la faim.

De nombreuses banderoles, des tables et des chaises ont été installées dans le hall d'accueil de l'hôpital de Bastia. Des collègues par "dizaines", solidaires, sont vêtus de blouses blanches et bleues, rapporte encore France Bleu. Suppression de postes, manque de matériel et de médicaments sont autant de freins à la bonne marche de l'hôpital selon les grévistes et leurs responsables cégétistes Josette Risterucci, Viviane Albertelli et Hélène Serra.

La CGT estime le déficit de l'hôpital bastiais à 50 millions d'euros et chiffre les besoins en trésorerie à 15 millions d'euros.

Macron signe la loi antiterroriste devant les caméras
Elle a attendu pour cela 1974 et même 1981 pour autoriser les recours individuels auprès de la Cour. La France a plusieurs fois été condamnée par la CEDH pour sa surpopulation carcérale.

"Nous avons tout essayé depuis des années", a indiqué Josette Risterucci, déléguée CGT, à la radio locale. "Nous avons pris cette décision pour ne pas pénaliser le fonctionnement de l'établissement et la prise en charge de nos patients ". De toute façon, dans un mouvement de grève, le personnel est assigné au travail, ce qui est logique. À l'appel de la CGT, le mouvement a pour objectif d'interpeller le ministère de la Santé sur les conditions de travail à l'hôpital de Bastia, et de réclamer des investissements supplémentaires.

Le syndicat ne sait pas encore jusqu'à quand il poursuivra cette action. 50 millions d'euros au total, dont 29 millions d'euros de dettes aux fournisseurs.

Recommande: