Lancement officiel du logo "Nutri-Score" — Etiquetage nutritionnel

31 Octobre, 2017, 19:33 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Alimentation: top départ pour le Nutri-score le nouvel étiquetage nutritionnel

Paris, France | AFP | mardi 31/10/2017 - Le nouveau dispositif d'étiquetage Nutri-score, repère graphique coloré qui permet d'informer sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires en magasin, a été lancé officiellement mardi par le gouvernement, qui fait le pari qu'il sera adopté par les professionnels. Jusque-là, il était difficile de savoir ce que l'on mangeait exactement. C'est pourquoi le gouvernement a décidé d'aider les consommateurs en élaborant un tout nouvel étiquetage à apposer sur les produits alimentaires. "Nutri-score est le dispositif que les pouvoirs publics ont choisi de recommander à l'issue d'une démarche fondée sur le dialogue avec les parties prenantes", justifie un communiqué commun des ministères de l'Agriculture, de la Santé et de l'Économie et des Finances.

Pour le ministre de l'agriculture Stéphane Travert, " Nutri-score est une réponse très concrète apportée à la demande de nos concitoyens et qui permet de replacer l'alimentation au cœur des enjeux de santé publique. "Nutri-score synthétise en cinq classes le score nutritionnel des aliments; sur une échelle de cinq couleurs (du vert foncé au orange foncé), associées à des lettres allant de A (" meilleure qualité nutritionnelle ") à E (" moins bonne qualité nutritionnelle "). Pour se voir attribuer une note, le Nutri-score prend en compte les nutriments bons pour la santé (protéines, fibres) et ceux qui ne le sont pas (sel, sucre, gras) dans 100g de produit. En sont notamment exempts les produits non transformés qui comprennent un seul ingrédient ou une seule catégorie d'ingrédients (fruits ou légumes frais, viandes crues découpées, miel...).

Avec Nutri-score la ministre espère ainsi lutter contre les inégalités sociales. Pour l'heure, Auchan, Leclerc, Intermarché, Fleury Michon, Danone et McCain ont accepté d'utiliser le Nutri-score sur leurs produits.

Benoît Magimel : un mélange de Ventura, Delon et Dewaere selon Olivier Marchal
Découvrez deux extraits et un entretien d'Olivier Marchal à l'occasion de la sortie de son film Carbone . Là aussi, Benoït Magimel avait été contraint de payer une amende de 1200 euros.

Ainsi que l'impose la réglementation européenne, l'application du système d'information nutritionnelle est facultative et repose sur le volontariat des entreprises de l'agroalimentaire et des distributeurs. Cependant, en mars dernier, Pepsico, Coca-Cola, Mars, Mondelèz, Unilever et Nestlé ont déclaré vouloir mettre au point leur propre logo nutritionnel.

"L'émulation naturelle entre les marques aboutira à ce que ce logo soit promu et choisi par les industriels", assure Mme Buzyn estimant qu'il existe également un "vecteur de pression par le consommateur".

Recommande: