Japon, vacances supplémentaires pour le personnel non-fumeur

03 Novembre, 2017, 15:50 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Japon une journaliste meurt après 159 heures sup' en un mois

"Si les responsables de l'entreprise ont choisi de récompenser les non-fumeurs plutôt que de sanctionner les adeptes de la cigarette, c'est parce qu'ils jugent que ces brèves interruptions de travail génèrent des " conversations dans la salle fumeur [qui] tournent généralement autour du travail " et que les salariés concernés " y échangent des idées et se consultent ", a indiqué le porte-parole. C'est ce qu'a considéré l'entreprise japonaise Piala Inc. Leur patron a décidé, dans le cadre d'une politique interne, de leur octroyer six jours de congé supplémentaires. "Notre patron a vu le commentaire et l'a trouvé juste, donc nous donnons désormais du temps en plus aux non-fumeurs pour compenser" explique-t-il. Quelques minutes au cours desquelles ils ne produisent plus. Après vérification, les dirigeants ont constaté que les salariés fumeurs devaient monter au 29 e étage de l'immeuble pour s'en griller une, ce qui occasionnait des pauses à rallonge, bien au-delà des des 15 minutes réglementaires.

"Donald Trump : "quand un employé de Twitter désactive " par inadvertance " son compte
En plus de ce compte personnel, Donald Trump possède un compte officiel lié à sa fonction (@ Potus ), dont il se sert peu. En début d'année, il avait ainsi régulièrement attaqué les entreprises qui ne suivaient pas sa politique économique .

Piala Inc., une société de marketing en ligne, installée à Tokyo et comptant 120 salariés, a lancé ce programme en septembre, après qu'un salarié s'était plaint du fait que ses collègues fumeurs travaillaient moins longtemps, d'après lui, en raison de leurs fréquentes pauses cigarette, selon le porte-parole interrogé par l'AFP. Et pour la direction de l'entreprise, les congés supplémentaires sont aussi un moyen d'inciter ses salariés à arrêter de fumer.

Recommande: