Efficace pour ralentir, moins pour arrêter — Cigarette électronique

07 Novembre, 2017, 21:01 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Il ne faut pas avoir peur de la nicotine

À 6 mois d'intervalle, des personnes de plus de 15 ans ont été interrogées sur leur consommation de tabac ou leur recours à la e-cigarette. Lors du recrutement, 1.805 étaient des fumeurs exclusifs de tabac et 252 étaient des vapo-fumeurs (fumeurs utilisant régulièrement une e-cigarette). Voici les conclusions d'une étude dévoilée ce mardi 7 novembre par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

D'après l'étude, les fumeurs utilisateurs de cigarettes électroniques ont plus souvent réduit de moitié le nombre de cigarettes consommées chaque jour que les fumeurs classique (26% contre 11%). Les résultats de l'étude indiquent que les vapoteurs ne réussissent pas forcément mieux que les fumeurs exclusifs à stopper définitivement (12 % contre 9 %).

Sia publie une photo d'elle nue
Un paparazzi , qui a tenté de tirer profit d'une photo très intime d'elle, l'a appris à ses dépens. Sia sur laquelle elle se promène elle si tiens à nu sur son balcon.

En revanche, l'expérience n'a pas montré de différence significative dans les tentatives d'arrêt aux périodes comprises entre 7 jours et 6 mois chez les deux profils de fumeurs. Et il était plus fortement associé à une réduction de la consommation de tabac chez les fumeurs les plus dépendants. En clair, le vapotage régulier chez les fumeurs aurait seulement un effet à court terme. Ces produits pourraient représenter un atout majeur en santé publique si leur efficacité pour arrêter de fumer et leur sécurité étaient prouvées. Ils ajoutent que " les études expérimentales et observationnelles rigoureuses étant rares, il est important que la recherche s'intensifie dans ce domaine ".

Recommande: