Samsung fête les 10 ans de l'iPhone et c'est très drôle

07 Novembre, 2017, 19:07 | Auteur: Emma Bardin
  • Samsung en tête devant Apple et Huawei pour ce troisième trimestre 2017

Dans la vidéo donc, le protagoniste grandit en achetant le premier iPhone en 2007, attendant dans les files lors de la sortie de l'objet tant convoité, bousillant son smartphone en tombant dans l'eau ou encore râlant lorsqu'il doit utiliser un adaptateur jack pour regarder ses vidéos avec le son.

Un nouveau procès prévu pour la mi-mai 2018 déterminera le montant du préjudice pour Apple lié à la contrefaçon de trois de ses brevets de design.

La petite guerre semble alors perdurer entre les 2 éternels concurrents que sont Apple et Samsung.

Samsung a décidé de fêter les 10 ans de l'iPhone à sa façon.

Ebola: 5 millions d'euros détournés en Afrique
La Croix-Rouge a versé des dizaines de millions d'euros aux sociétés de Croix-Rouge et Croissant-Rouge dans ces pays. Des enquêtes sont toujours en cours au Liberia.

Pour l'assureur, l'iPhone X est le smartphone le plus cher, mais aussi le plus fragile.SquareTrade note aussi que les réparations sont également onéreuses avec plus de 300 euros pour un remplacement d'écran et 600 euros s'il faut une réparation plus poussée. Ainsi, ils fêtent les 10 ans de l'iPhone, mais à leur manière! Samsung a été reconnu coupable pour ces deux brevets, et a entamé une longue bataille judiciaire pour infirmer un jugement, aujourd'hui définitivement entériné.

Selon la Court Suprême, Samsung a copié sans l'autorisation d'Apple la fonction " glisser pour déverrouiller " présente sur l'iPhone depuis ses origines. Autre brevet pompé par le coréen: une fonction qui permet de transformer les adresses et les numéros de téléphone en des liens cliquables.

" Nos arguments étaient soutenus par beaucoup, estimant que la Cour devait examiner le dossier pour rétablir des standards équitables qui soutiennent l'innovation et empêchent le détournement du système des brevets ", a réagi Samsung dans un courriel à l'AFP. Apple argumenta qu'il n'y avait aucun élément neuf ou important dans l'appel de Samsung et demanda par conséquent à la Haute Cour de maintenir le jugement. Samsung risque cette fois devoir rembourser jusqu'à 400 millions de dollars minimum à son ennemi juré...

Recommande: