Une tasse de thé peut contenir jusqu'à 17 sortes de pesticides

07 Novembre, 2017, 17:22 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Une tasse de thé peut contenir jusqu'à 17 pesticides

Le thé est considéré comme une boisson saine. Environ deux Français sur trois boivent du thé, principalement en sachet. Mais selon une enquête de 60 Millions de consommateurs, publiée dans son numéro de novembre, nombre d'entre eux présentent des traces de produits toxiques. Pour en savoir plus sur ces produits, le magazine "60 millions de consommateurs" a étudié sur 16 thés noirs et 10 thés verts. De même, le magazine alerte sur la présence dans certains thés testés d' alcaloïde , une molécule toxique et cancérigène que l'on trouve naturellement dans certaines herbes sauvages. Cela concerne des marques comme Lipton, Kusmi Tea ou Auchan.

La présence d'autres éléments nuisibles pour la santé (arsenic, mercure...) a également été repérée par les scientifiques.

La faute au processus spécifique de récolte des feuilles de thé, au cours duquel elles ne sont pas lavées afin de leur permettre de garder tous leurs arômes. "Lors de la récolte, si le thé est mal trié, des mauvaises herbes peuvent rester parmi les feuilles et secréter ces substances alcalogènes qui sont cancérigènes pour l'homme", pointe-t-elle auprès d'Europe 1.

"Le problème que nous dénonçons, c'est qu'il n'y a pas d'encadrement réglementaire pour ces alcaloïdes, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de valeur limite", a expliqué Patricia Chairopoulos, journaliste à 60 Millions de Consommateurs, au micro d'Europe 1.

Ebola: 5 millions d'euros détournés en Afrique
La Croix-Rouge a versé des dizaines de millions d'euros aux sociétés de Croix-Rouge et Croissant-Rouge dans ces pays. Des enquêtes sont toujours en cours au Liberia.

Varier les marques pour protéger sa santé.

Lorsque vous buvez une tasse de thé, cette dernière contient peut-être des résidus de pesticides. Et les thés bio n'échappent pas à ce constat même s'ils contiennent de manière générale moins de pesticides que les autres.

À noter que certaines toxines restent parfois sur les feuilles et ne passent pas dans l'eau. Mais pour éviter une consommation trop importante de produits dangereux, plusieurs spécialistes conseillent de changer régulièrement de marque de thés, une fois par mois par exemple.

Recommande: