" "Weinstein avait une " armée d'espions " pour étouffer les accusations

07 Novembre, 2017, 19:07 | Auteur: Lea Montgomery
  • Espions et intimidations... Comment Weinstein a tenté d'étouffer les accusations

Il a notamment eu recours à des anciens agents secrets enquêtant sous de fausses identités ou encore à des journalistes de la presse à scandale.

Une ex-agent israélienne, employée de la société Black Cube, dont le contrat prévoyait au moins 200 000 dollars d'honoraires, a notamment contacté l'actrice Rose McGowan, l'une des principales accusatrices, en prétendant être une militante pour les droits des femmes.

Selon l'article paru ce lundi 6 novembre, le producteur en disgrâce aurait employé cette "armée d'espions" depuis l'automne 2016 au moins, dès la parution des premières accusations dans le New York Times et le New Yorker. Un moyen pour le prédateur sexuel d'avoir accès à des heures de conversation menée par celle qui sort bientôt ses mémoires, "The Brave". Il engagera des agents de deux sociétés, Kroll, l'une des plus grandes sociétés de renseignement d'entreprise au monde, et Black Cube, une entreprise dirigée par d'anciens officiers du Mossad et d'autres agences de renseignement israéliennes.

Cette même personne aurait contacté des journalistes enquêtant sur l'affaire Weinstein sous différentes identités, dans le but de connaître les informations sont ils disposaient.

Arsenal FC : Bleus, Koscielny prendra sa retraite en juin
Car les faits démographiques sont têtus: une nouvelle génération poussent à la porte de l'équipe de France et les plus anciens, dont Laurent Koscielny , vers la sortie.

Le producteur déchu, qui est aujourd'hui visé par des enquêtes policières, "surveillait personnellement les progrès de ces enquêtes".

Le producteur et son équipe ont également enquêté sur les reporters eux-mêmes, fouillant dans leur vie professionnelle et sexuelle à la recherche de précédentes enquêtes ou litiges qui pourraient servir à les contredire, les discréditer ou les intimider. L'un des journalistes de National Enquirer a notamment appelé l'ex-femme d'un réalisateur ayant eu une relation amoureuse avec Rose McGowan, Roberto Rodriguez, pour lui faire dire des commentaires négatifs sur la comédienne.

Certaines étaient orchestrées par les avocats de Weinstein, y compris David Boies, célèbre notamment pour avoir défendu Al Gore lors du litige sur le scrutin présidentiel de 2000 et pour avoir plaidé en faveur du mariage gai devant la Cour suprême. Mme Hofmeister a déclaré au New Yorker: 'C'est une fiction de suggérer que tout individu a été visé ou (fait l'objet d'efforts d'intimidation) à aucun moment'.

Recommande: