La Commission veut de nouvelles limitations d'émissions

08 Novembre, 2017, 21:51 | Auteur: Basile Toussaint
  • Les émissions de CO2 en baisse en Europe, pas celles des transports

La baisse des émissions de CO2 entre 1990 et 2016 a été importante (-23%, y compris aviation) alors même que la croissance a été soutenue sur cette période (+53%), cela montre que "la croissance et l'action climatique peuvent aller de pair grâce à des technologies innovantes", souligne le commissaire. "L'innovation inclut non seulement l'utilisation de technologies à faible émission de carbone, telles que les énergies renouvelables, mais aussi l'augmentation de la productivité, par exemple grâce à des centrales électriques et des voitures plus efficaces", précise le rapport.

Opposée à tout objectif intermédiaire, l'ACEA dit préférer une réduction de 20 % des émissions d'ici 2030, un objectif " atteignable à un coût élevé mais acceptable ".

S'il est un secteur dans lequel les émissions de CO2 ne diminuent pas, c'est bien celui du transport routier: elles ont augmenté de 20% depuis 1990 et repésentent 22% de l'ensemble des rejets dans l'Union. Cette proposition devra de toute façon être négociées par les États membres et le Parlement européen avant d'être adoptées.

"La proposition présentée confronte l'industrie automobile à des défis extrêmes".

New Information: Texas Gunman Escaped Mental Institution in 2012
He was sentenced to a year in military confinement for domestic abuse not long after he broke out of this mental health institute. He reportedly beat his wife during the incident and badly fractured his stepson's skull.

Mais l'ONG Transport & Environnement a immédiatement dénoncé " le cadeau de Noël de Jean-Claude Juncker à l'industrie automobile ". Les immatriculations de voitures hybrides et électriques neuves explosent mais ne représentent qu'une infime part des ventes dans l'UE où seuls 6 modèles de voitures électriques sont actuellement disponibles contre plus de 400 en Asie.

L'eurodéputée Verts Karima Delli a de son côté accusé la Commission d'avoir " cédé aux sirènes du lobby automobile mené d'une main de maître par les constructeurs allemands ".

Écartant l'idée de quotas, la Commission a préféré un système basé sur " l'incitation ", " inspiré par ce qui se fait en Californie ", selon Maros Sefcovic, vice-président de la Commission.

Les autres mesures du paquet de la Commission visent à développer la diversité des modes de transport ou encore les bus passagers sur longue distance.

Recommande: