Le laboratoire Merck condamné à délivrer l'ancienne formule en Haute-Garonne — Levothyrox

14 Novembre, 2017, 23:36 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Levothyrox: les ministres Agnès Buzyn et Bruno Le Maire visés par une plaintePlus

La décision du Tribunal de grande instance de Toulouse ne concerne que 25 patients, mais elle pourrait faire jurisprudence, alors que plusieurs procédures restent en cours.

Le tribunal de Toulouse a condamné, ce mardi 14 novembre, le laboratoire Merck à délivrer "sans délai" l'ancienne formule du Levothyrox en Haute-Garonne, "par le biais des circuits de distribution et de commercialisation".

Le premier procès du Levothyrox a été jugé ce mardi en Haute-Garonne.

Les plaignants avaient saisi la justice, car ils disaient ressentir des effets secondaires, comme des problèmes gastriques ou des troubles du sommeil, avec la nouvelle formule du Levothyrox.

Bethesda promet 9 heures de gameplay avec les DLC — Wolfenstein II
Un programme qui semble intéressant pour ceux qui ont quelques euros en plus à mettre dans Wolfenstein II: The New Colossus . The Freedom Chronicles se divisera en trois épisodes attendus entre la fin de l'année et mars 2018 .

Le PDG du groupe a annoncé son intention de faire appel de cette décision, qui est assortie d'une astreinte de 10.000 euros par jour par infraction constatée. "C'est une première. On ne s'y attendait pas", a renchéri Chantal L'Hoir, fondatrice-présidente de l'Association française des malades de la thyroïde (AFMT), car, dit-elle, tous les référés en matière sanitaire avaient jusque-là échoué.

Le tribunal de Grande Instance de Toulouse vient de donner raison à 25 plaignants atteints de graves troubles de santé suite au changement de formulation du médicament Levothyrox, prescrit pour les dérèglements thyroïdiens.

Les patients de Haute-Garonne devraient donc pouvoir se procurer ce médicament dans la pharmacies de leur département. Disponible sous le nom d'Euthyrox, l'ancienne formule est prescrite uniquement aux patients "qui n'ont pas d'alternative". Le 8 novembre, à l'audience, la première civile en France, le juge des référés de Toulouse s'était transporté dans une pharmacie à proximité du tribunal pour constater l'absence de l'ancienne formule du Levothyrox. "De quoi traiter 20 000 patients", affirme-t-il. Il a cependant précisé qu'en attendant "le jugement d'appel", Merck mettrait "des mesures en place pour s'assurer que ces 25 patients aient bien accès au traitement".

Recommande: