Des migrants vendus comme esclaves aux enchères — Libye

16 Novembre, 2017, 09:30 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un migrant à Tripoli

CNN a obtenu des images d'une mise aux enchères de migrants en Libye.

L'ère de l'esclavage n'est toujours pas révolue en Libye.

Le pape reçoit une Lamborghini mais restera fidèle à sa papamobile
Cet exemplaire est unique, on ne le verra malheureusement pas dans les rues de Rome avec le Pape François à son volant. La Lamborghini a été bénie et signée, et va désormais être mise aux enchères par la maison de ventes Sotheby's.

Dans un reportage pour la chaîne américaine, la correspondante Nima Elbagir, le producteur Raja Razek et le photojournaliste Alex Platt se sont rendus en Libye et, au moyen d'une caméra cachée, ont filmé une vente aux enchères d'êtres humains. Ils arrivent à assister à l'une d'elles et à filmer la scène en cachette. Lui il creuse, c'est un grand homme fort, il creusera " lance un marchand d'esclaves, les voix s'élèvent aussitôt et les enchères commencent "500, 550, 600, 650...", en quelques minutes les transactions sont faites, et environs une douzaine de migrants sont ainsi vendus aux enchères. Le lieu non divulgué se situe à l'extérieur de Tripoli. "Bien sûr que j'ai été vendu en venant ici. Regardez leur corps, ils ont été battus mutilés", confie le jeune homme.

"Il y a des rumeurs mais rien de concret ne se passe devant nous", affirme également un des gérants du centre de détention de migrants. Les autorités libyennes ont toutefois assuré qu'elles ouvriraient une enquête.

Recommande: